Pas de prélèvement Urssaf en mars

L’Urssaf a tout d’abord suspendu les prélèvements qui devaient avoir lieu le 20 mars. A retenir qu’il faudra quand même payer les cotisations sociales dues. Son montant sera étalé sur les échéances à venir cette année, d’avril à décembre (peut être plus tard en cas de crise sanitaire de plusieurs mois).

Des délais de paiement peuvent être demandés

Du côté de Bercy, la direction générale des Finances publiques (DGFiP) a mis en ligne un formulaire permettant de faire une demande de report du paiement de l’impôt sur le revenu (IR). Les auto-entrepreneurs qui payent des impôts sur le revenu (option classique ou option du prélèvement libératoire) doivent faire leur demande de report avant le 22 de chaque mois sur le site impots.gouv.fr. Tous les micro-entrepreneurs ont donc un peu plus d’une semaine pour demander le report de leurs paiements des impôts du mois de mars.

Auto-entrepreneur et parent : arrêt de travail s’il doit garder son enfant à la maison

Les travailleurs indépendants peuvent demander un arrêt maladie pour s’occuper de leurs enfants dont l’établissement scolaire est fermé, à condition qu’ils aient moins de 16 ans. Cela vaut également pour les travailleurs qui dépendent du régime agricole ou ceux des régimes spéciaux. 

La prise en charge a lieu «sans jour de carence et sans examen des conditions d’ouverture de droits».

Les indépendants peuvent, bien sûr, faire cette demande s’ils sont eux-mêmes atteints du coronavirus. Un arrêt maladie pour ces deux motifs nécessite de remplir un formulaire sur le site https://declare.ameli.fr. Le travailleur touchera ensuite des indemnités journalières.

D’autres mesures du gouvernement risque d’être annoncées en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.

Le fonds de solidarité

Lundi 16 mars 2020 il a été annoncé un fonds de solidarité forfaitaire de 1.500 euros pour les micro-entreprises.

Le gouvernement devrait faire une annonce détaillée à ce propos le 17 mars 2020 à la mi-journée afin d’aider les professionnels, dont font parti les auto-entrepreneurs, à faire face à l’arrêt total d’activité. Toutes les conditions seront mises à jour une fois annoncées.

L’aide de la BPI pour garantir un prêt

La BPI propose une garantie à 70% de votre prêt trésorerie si votre banque accepte de vous en octroyer un. Elle a augmenté sa quotité de 50% à 70%.

Enfin notez que notre partenaire, Mansa, plateforme de prêt aux indépendants a doublé ses effectifs de support client afin de garantir une réponse encore plus rapide aux indépendants ayant besoin de trésorerie pour passer les quelques mois de baisse d’activité. 

Pour toutes informations le service client est disponible sur hello@getmansa.com ou au 09.70.70.03.78.