Article invité - Auteur : Arnaud Strazel

Article invité - Auteur : Arnaud Strazel

Co-Fondateur de l'agence Dissidents Marketing

Cet article est écrit par Pascal et Arnaud, fondateurs de Dissidents Marketing, l’agence Web pour les entrepreneurs dissidents. Ils aident les indépendants à se démarquer sur le Web, en leur apprenant à affirmer leur “Dissidence dans le Marketing”.

Ça y est ! Vous avez fait le grand saut. Vous êtes devenu micro-entrepreneur et vous êtes maintenant votre propre patron. Thomas vous partage ses conseils pour apprendre à gérer votre comptabilité et comment lancer sereinement votre activité.

Mais il y a un hic !

Vous avez fait toutes vos démarches et savez comment faire avec la compta… Sauf que pour l’instant, il n’y a pas beaucoup de flux pour profiter de la case “comptabilité”. Parce que pour l’instant, vous n’avez aucun ou peu de clients qui rentrent.

Et c’est bien le problème. 50 % des micro-entreprises ferment au bout d’un an et selon l’INSEE, 77 % des auto-entreprises ferment au bout de 5 ans selon cet article de L’Express.

pourquoi autant d’auto-entrepreneurs ferment leurs entreprises au bout d’un an ?

Parce qu’entreprendre c’est difficile ? Parce qu’entreprendre c’est une histoire de génétique, de talents ou encore de compétences ?

Après plusieurs années de galères à entreprendre, nous pouvons assurer que ce n’est absolument pas le cas. Ce que nous allons partager est le fruit de notre expérience personnelle et de multiples observations.

Pour avoir fait partie de ces 50 % qui ont fermé au bout d’un an, nous pouvons vous affirmer qu’il y a 2 clés incontournables pour pérenniser votre activité sur le long terme. Pas 20 ! Pas 100 ! Juste 2 choses incontournables et qui sont souvent très mal expliquées.

Ce sont « le marketing » et « la vente ».

Tous les organismes officiels vous disent qu’il faut faire un business plan de 30 pages avant de pouvoir lancer votre entreprise.

Se lancer en entrepreneur. Une sacrée aventure… Sauf qu’on se retrouve souvent seul. Qu’il faut apprendre tout un tas de nouvelles choses qui nous sortent vraiment de notre zone de confort… Gérer la comptabilité, les démarches administratives. Créer son blog. Installer son auto-répondeur.

Tout ça est déjà beaucoup de boulot au départ…

Et la principale erreur, c’est de croire qu’il faut se concentrer sur le montage de votre blog dans lequel les clients vont arriver comme par magie.

Sauf que la réalité vous rattrape. Quelques semaines plus tard, vous regardez votre compte bancaire et aucun client ne vous a contacté ou n’a acheté vos services. Cette autre réalité dont nous n’avions pas mesuré importante à l’époque… Trouver nos clients nous-mêmes !

Et c’est l’erreur quand on se lance en tant qu’entrepreneur : ne pas penser à comment trouver des clients régulièrement. C’est une erreur qui coûte très cher ! Il nous a fallu du temps pour comprendre que la seule chose sur laquelle nous devions nous concentrer n’était pas le site ou le logo. Mais 2 choses essentielles pour avoir un business qui dure dans le temps : Le marketing et la vente.

Ahh… 2 mots qui font peur ! Puisque la plupart des formateurs sur le Web prennent pour acquis ces 2 concepts chez leur audience alors que c’est rarement le cas au départ.

C’est pour cela que nous vous proposons de définir ensemble ces deux mots plutôt lourds de conséquences.

Compétence clé n° 1 : Le marketing ou l’art de faire savoir… qu’on existe !

Sur le Web, vous lisez régulièrement des articles sur la publicité Facebook, le blogging ou la gestion de vos réseaux sociaux. Les blogs parlent de webmarketing ou de marketing digital. Il n’en reste pas moins que tout cela reste du marketing. Un marketing qui s’est déplacé sur le Web.

Beaucoup d’entrepreneurs se concentrent sur leur savoir-faire… et les diplômes (merci l’éducation française) ! Alors qu’il est vital que votre client sache que votre produit existe. Vous pouvez avoir le meilleur produit au monde et 20 diplômes, si personne ne connaît votre existence, ce n’est que du vent. Et donc votre produit n’a aucune valeur.

Mais alors, qu’est-ce que c’est que le marketing ?

Étymologiquement, le mot marketing vient du mot anglais « market » qui veut dire marché. Poussons le bouchon un peu plus loin. Imaginez que vous êtes sur un marché de fruits et légumes, que vous trouvez une place pour vendre vos produits. Le but du jeu pour vous : attirer un maximum de clients pour qu’ils viennent acheter.

Comment attirer l’attention des clients ?

L’exemple du poissonnier sur le marché est assez parlant : IL EST FRAIS MON POISSON ! IL EST FRAIS !!!

Il y a des gens qui vont tout de suite être attirés par ce qu’il dit et d’autres qui vont tout simplement le fuir. Mais sa mission est remplie. Des clients viennent acheter chez lui.

Le Marketing, c’est exactement la même chose. C’est juste de crier :

HEY OOHHH ! JE SUIS LA !!! JE VENDS DES PRODUITS ET DES SERVICES DE QUALITÉ !

Sauf que le marché sur lequel vous êtes ne ressemble pas (toujours) à une place de village…

… mais à Internet.

Donc crier sur le Web ne suffit pas pour attirer l’attention. C’est là que d’utiliser des outils adaptés devient pertinent comme :

  • Avoir un blog
  • Rédiger d’une certaine manière du contenu qui va montrer votre expertise (le Copywriting)
  • Faire de la publicité Facebook

Le marketing c’est donc l’art de promouvoir vos produits et services en affirmant haut et fort :

« HEY OOOHHH !!! JE SUIS LÀ… TU AS BESOIN D’AIDE ? ALORS VOICI COMMENT JE PEUX T’AIDER »

Comment faire pour être remarqués par les gens qui veulent acheter ce que vous proposez ? Tout d’abord, vous devez choisir une audience spécifiqueRegardez Thomas avec Mon-AutoEntreprise.fr. Thomas s’adresse uniquement à vous qui êtes :

  • Le salarié qui veut faire le grand pas de l’entrepreneuriat
  • L’entrepreneur qui vient juste de créer sa micro entreprise

Ensuite vous devez ABSOLUMENT comprendre les problèmes de votre audience.

Et enfin proposer le service ou le produit adapté à votre audience.

Là encore une erreur qui coûte très cher : proposer des produits absolument pas adaptés à l’audience à qui vous vous adressez. Cette erreur coûte énormément de temps et d’argent. Donc préférez d’abord parler avec vos prospects, ensuite proposez le produit le plus adapté. Et dès que vous avez le bon produit, votre job est de faire savoir que votre produit existe.

Aujourd’hui, ce n’est plus la qualité qui prime d’abord mais sa notoriété.

Si vous pensez que nous sommes fous, prenez l’exemple de McDonald’s. Tout le monde sait qu’allez manger au FastFood ce n’est pas vraiment bon pour la santé… (Et pourtant McDonald’s continue de vendre ses burgers remplis d’OGM et autres surprises…) Et que les gens se précipitent pour aller acheter (Et ça même à minuit). McDonald’s est connu dans le monde parce que l’entreprise dépense des centaines de millions d’euros en publicité (plus d’1 MILLIARD d’euros en 2015 selon cette article).

Comment vous faire connaître sans avoir les moyens d’une multinationale ?

Vous pouvez comme nous écrire un article invité sur un autre blog. Si vous voulez en savoir plus sur comment écrire un article invité, voici un article complet sur le sujet.

Le principe reste exactement le même que sur un marché traditionnel. Vous cherchez à attirer un maximum de personnes, vous avez 2 manières d’attirer des clients :

  • Vous placer dans un endroit où vous êtes tout seul ; mais vous prenez le risque que personne ne vienne vous voir.
  • Vous placer à côté d’un marchand qui attire déjà du monde.

C’est la 2ème option que nous avons choisie.

Pour résumer cette partie :

  • Le marketing est l’art de faire savoir que vous existez
  • Le marketing consiste à vous adresser à une audience spécifique
  • Vous écoutez et comprenez les problèmes de votre audience
  • Et seulement à ce moment-là, vous créez un produit ou un service qui répond à ces problèmes
  • Pour attirer l’attention, vous pouvez être le seul sur la place ou être à côté d’un concurrent qui attire déjà du monde

A présent, vous savez vous faire remarquer sur votre marché mais ça ne suffit pas non plus. Il faut ensuite convaincre les gens d’acheter vos produits. Et cela passe par la vente.

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT LE GUIDE

Arnaud et Pascal, de l’agence Dissidents Marketing, mettent à votre disposition un guide gratuit intitulé :

“Comment passer de 0 à 1 client… et bien plus encore !!!”

Téléchargez-le et trouvez des astuces et méthodes pour vous aider à trouver vos premiers clients !

Compétence clé n° 2 : La vente ou l’art de créer un échange de valeurs

Ah… quel vilain mot pour beaucoup d’entrepreneurs qui se lancent !  C’est même un gros mot “vendre”.

 Il persiste des croyances bien ancrées sur la vente :

  • Vendre c’est mal !
  • Tous les gens qui font de la vente sont des voleurs
  • Les vendeurs sont malhonnêtes et ne cherchent qu’à se faire de l’argent
  • Parce que profiter du malheur des autres pour s’enrichir, c’est être malhonnête
  • Devenir riche c’est impossible de le faire en restant honnête

De belles CROYANCES LIMITANTES qui font qu’un entrepreneur classique n’arrivera pas à se développer. Certains entrepreneurs disent qu’ils veulent aider leurs clients mais paradoxalement ont du mal à se faire payer. Si vous voulez aider vos clients gratuitement et ne pas payer vos factures, très bien.

Mais si vous voulez être payés, il va falloir accepter ceci : quand un client a accepté de payer chez vous, vous avez fait une vente.

Mais alors qu’est-ce que la Vente ?

La chose la plus importante à retenir : tout ce que vous possédez aujourd’hui est le fruit d’une vente.

Je répète : tout ce que vous possédez aujourd’hui est le fruit d’une vente.

Repensez au dernier resto que vous avez fait. Vous avez certainement convaincu votre ami de venir dans ce resto en particulier parce que :

  • Ça fait longtemps que vous ne vous êtes pas vus
  • La salade César y est excellente
  • La serveuse ou le serveur a beaucoup de charme
  • Il n’y a pas beaucoup de monde le jeudi midi, on ne sera pas dérangé par le bruit
  • Il y a une vue magnifique

Votre ami a répondu :

« Non pas ce jeudi car j’ai une réunion super importante avec le Dir’Com. Mais samedi c’est parfait ».

Vous répondez :

« Ça marche ! Samedi 12h ? »

Votre ami :

« Non je dois d’abord apporter des affaires chez mes parents. Et en plus, je n’ai pas la voiture de la journée ! »

Vous : « Pas de problème, je viens te chercher dans la matinée. On dépose les affaires chez tes parents et puis on ira manger un morceau. En plus, ça fait longtemps que je n’ai pas vu tes parents ! »

Votre ami : « T’es un chef ! »

Regardez attentivement ce que vous avez fait pour convaincre votre ami : vous avez listé tous les bénéfices de faire ce resto avec vous. Et si celui-ci a accepté c’est qui l’y a vu un intérêt pour lui-même (celui de passer un moment agréable en votre compagnie).

Vous voyez toutes ces phases de refus que vous avez vécues avant de réussir à convaincre votre ami de venir manger avec vous ? Une première objection parce qu’elle ne pouvait pas ce jour-là. Une deuxième… Puis une troisième… Etc.

Avez-vous abandonné ? Non et bien au contraire, vous avez proposé une autre date. Et encore une autre… Jusqu’à trouver une date qui puisse correspondre aux deux parties.

Ce que vous venez de faire ? C’est tout simplement de clôturer une vente ! Votre ami a acheté l’idée que venir avec vous au Resto lui permettra de passer un bon moment ensemble.

Quand vous êtes dans la vente, vous ne vendez pas uniquement votre service ou produit. Vous vendez également un message, des valeurs, une approche ou une expérience.

Repensez maintenant à la dernière formation en ligne que vous avez acheté. Qu’est-ce qui a déclenché l’achat de cette formation ? Parce que vous trouviez sympathique celui qui vous a vendu cette formation ? Le fait que vous pouviez consulter cette formation depuis votre ordinateur ou votre smartphone ? Qu’elle répondait vraiment à un besoin urgent ? Qu’elle réglait un problème que vous aviez ? Parce que vous avez aimé le message ?

Certainement un mélange des 5 affirmations.

 Un entrepreneur aide son client à résoudre son problème et en échange le client donne de l’argent. Le client récompense la capacité de l’entrepreneur à résoudre son problème. Et plus le problème est douloureux, chronique et urgent, plus le prix augmente.

La vente devient donc un échange de valeurs :

Valeur de mon problème Valeur de mon produit / service

Pour résumer cette partie :

  • Vous faites tout le temps de la vente.
  • Quand vous listez les avantages et les bénéfices d’une expérience, d’un produit ou d’une personne, vous êtes dans la vente
  • Vendre c’est également répondre aux objections
  • Vendre, c’est résoudre un problème et être récompensé en argent

Sans ventes, votre activité est vouée à disparaître et vous fermerez votre auto-entreprise !

Conclusions

Un business tourne toujours autour du marketing et de la vente, quelle que soit l’activité ou le statut juridique que vous avez pu choisir pour vous lancer dans l’entrepreneuriat. D’où l’importance de savoir trouver facilement vos clients et ensuite de savoir leur vendre vos produits et/ou services !

Voici ce que disait Sam Walton, le fondateur de la chaîne américaine de centres commerciaux Walmart :

Le seul patron, c’est le client. Il peut licencier tout le monde, du directeur à l’employé en faisant une chose simple : aller dépenser son argent ailleurs.

Le client est celui qui vous donne votre salaire. Pas de clients = pas de salaires !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT LE GUIDE

Arnaud et Pascal, de l’agence Dissidents Marketing, mettent à votre disposition un guide gratuit intitulé :

“Comment passer de 0 à 1 client… et bien plus encore !!!”

Téléchargez-le et trouvez des astuces et méthodes pour vous aider à trouver vos premiers clients !

Cet article a été rédigé par Arnaud et Pascal de l'Agence Dissidents Marketing

Cet article a été rédigé par Arnaud et Pascal de l'Agence Dissidents Marketing

Co-Fondateur de l'agence Dissidents Marketing

Cet article est écrit par Pascal et Arnaud, fondateurs de Dissidents Marketing, l’agence Web pour les entrepreneurs dissidents. Ils aident les indépendants à se démarquer sur le Web, en leur apprenant à affirmer leur “Dissidence dans le Marketing”.

Voilà, vous connaissez maintenant les 2 compétences clés à maîtriser pour développer votre auto-entreprise !

Si vous souhaitez créer votre micro-entreprise en toute simplicité et ne rater aucune aide à la création, n’hésitez pas à faire appel à nos experts pour vous conseiller et vous accompagner dans les démarches de création de votre micro-entreprise !

Si vous êtes déjà auto-entrepreneur, nous mettons à votre disposition un logiciel qui vous simplifie la vie en automatisant votre comptabilité et vos déclarations. Bonne nouvelle, vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 1 mois !

La déclaration d'impôt Auto-Entrepreneur 2019 : Le Guide Complet

Téléchargez gratuitement notre guide complet pour effectuer votre déclaration d'impôt auto-entrepreneur 2019 en toute simplicité !

déclaration d'impôt auto-entrepreneur 2019 : le guide

Vous allez recevoir votre guide par mail (pensez à vérifier vos spams), merci !