Déconfinement pour les auto-entrepreneurs : reprise d’activité le 11 mai ?

par | 12, Mai 2020 | Actualités, Fiches Pratiques

Le guide 2020 sur l’auto-entreprise

Téléchargez-le gratuitement !

Depuis le 11 mai 2020, le déconfinement a commencé en France. Ce déconfinement sera progressif, comme l’a annoncé le Premier Ministre Édouard Philippe, le jeudi 7 mai. La première phase du déconfinement qui durera jusqu’au 2 juin permettrala réouverture de certains établissements. Si il n’y a pas de retour de l’épidémie de Covid-19, une deuxième phase débutera alors et sera mise en oeuvre jusqu’à l’été.

Il est donc temps, pour les auto-entrepreneurs, de se déconfiner et de reprendre leur activité. Enfin !

Cependant, les règles de ce déconfinement et de la reprise de l’activité ne semblent pas clair pour tous les auto-entrepreneurs. Et pour cause, elles ne sont pas toujours les mêmes selon les départements ou les régions dans lesquels vous vous situez. Nous avons donc décidé de vous expliquer comment fonctionne ce plan de déconfinement pour les auto-entrepreneurs afin que vous puissiez reprendre votre activité en toute sécurité.

Le guide Auto-Entrepreneur 2020

Si vous ne l’avez pas encore lu, téléchargez gratuitement ce guide complet sur le statut auto-entrepreneur de plus de 50 pages en cliquant sur le lien ci-dessous 👇

Déconfinement : les 6 points à retenir du discours d’Édouard Philippe

Le Premier Ministre a annoncé le plan de déconfinement de la France à l’Assemblée Nationale le 28 avril 2020. Le Parisien revient sur les 6 points à retenir de ce discours en vidéo :

Un déconfinement différent selon les départements

Tout d’abord, le déconfinement ne sera pas le même dans tous les départements. En effet, selon plusieurs indicateurs, une carte de France du déconfinement a été établie par le gouvernement. Ainsi, si votre département est en vert, vous pourrez vous déconfiner “normalement”. En revanche, si votre département est en rouge, il convient toujours de respecter certaines règles plus strictes.

Voici les différents indicateurs utilisés pour établir la carte de France du déconfinement  :

Ces différents éléments ont permis au gouvernement d’établir la carte de France du déconfinement suivante (version du 7 mai) :

Ces cartes seront mises à jour régulièrement sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé. Actuellement, 32 départements sont classés rouge, principalement en Ile-De-France et dans le quart Nord-Est de la France.

Quelles différences pour le déconfinement entre les départements en vert et ceux en rouge ?

Libéréééééé, délivrééééé… ?! Oui et non.

Si vous êtes dans un département classé en vert, le confinement peut être levé dès le 11 mai. Le déconfinement sera plus encadré dans les départements en rouge.

Cependant, pour l’instant, mis à part quelques restrictions de déplacements dans les transports en commun en Ile-de-France, et une différence concernant l’ouverture des collèges et des parcs et jardins, aucune mesure plus restrictive ne semble s’appliquer dans les départements en rouge pour le moment. Le déconfinement est donc maintenu partout en France.

Bonne nouvelle donc : le classement de votre département en rouge ne vous empêche pas de reprendre votre activité auto-entrepreneur (sauf dans certains secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, les bars et les salles de sport).

Cela signifie donc que vous n’avez plus à fournir d’attestation pour vos déplacements, à condition de ne pas sortir de votre département.

Si vous sortez de votre département ET que vous vous déplacez à plus de 100 km de votre lieu de résidence, vous devrez en revanche fournir une attestation de déplacement, un justificatif de domicile, et tout document justifiant du motif de votre déplacement. En effet, ces déplacements de plus de 100km en dehors de votre département restent encadrés.

Ils sont possibles uniquement dans l’un des 7 cas indiqués sur l’attestation de déplacement, à savoir :

  • Pour les trajets entre le lieu de résidence et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle, et
    déplacements professionnels qui ne peuvent pas être différés ;
  • Pour les trajets entre le lieu de résidence et l’établissement scolaire effectué par une personne qui y est
    scolarisée ou en accompagnement d’une personne scolarisée et trajets nécessaires pour se rendre à
    des examens ou des concours ;
  • Pour consultation de santé et soins spécialisés ne pouvant être assurés à distance ou à
    proximité du domicile ;
  • Pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la
    garde d’enfants ;
  • Pour les déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
  • Pour les déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de
    l’autorité judiciaire ;
  • Pour les déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de
    l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

Vous pouvez utiliser une attestation papier ou en version numérique. Cette attestation n’est pas nécessaire si le déplacement en dehors du département est à moins de 100km.

Vous trouverez les attestations de déplacement du gouvernement (officielles) ici.

Vous pouvez également retrouver la conférence de presse expliquant la première phase du plan de déconfinement de la France en vidéo ci-dessous pour plus d’informations :

Quelles mesures pour reprendre votre activité d’auto-entrepreneur après le déconfinement ?

Seules un nombre restreint d’activités sont encore interdites et certaines entreprises doivent donc encore rester fermées.

Cependant, ces mesures concernent des activités attirant un grand nombre de personnes, comme les grands musées, les cinémas, les mariages ou cérémonies, ou encore les sports collectifs et les sports de contacts.

Ainsi, la grande majorité des auto-entrepreneurs pourront reprendre leur activité dès le 11 mai 2020. Toutefois, il conviendra de bien respecter les règles sanitaires pour protéger votre santé et celles de vos clients.

Les gestes barrières doivent toujours être respectés

Évidemment, la levée du confinement ne veut pas dire que le coronavirus n’est plus là ! Il convient donc de continuer à appliquer les gestes barrières suivants :

Dans son discours à l’Assemblée Nationale, le Premier Ministre a également insisté et recommandé le port du masque. Une plateforme e-commerce a été mise en place sur le site de La Poste pour vous en procurer. Voici également les recommandations du gouvernement concernant le port du masque :

En revanche, le port de gants en caoutchouc n’est pas recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). En effet, le fait de se laver les mains protège mieux de la contamination que de porter des gants. Et pour cause, le coronavirus pourrait survivre environ 2h sur la peau, contre 10 à 12h sur les gants ! Il est donc préférable de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, ou avec une solution hydroalcoolique.

Des informations complémentaires pour le déconfinement des entreprises sur les fiches métiers du Ministère du Travail

Le Ministère du Travail a également édité plusieurs fiches métiers afin de détailler les règles sanitaires propres à chaque activité. Ces fiches vous donneront donc des informations complémentaires sur les précautions à prendre pour reprendre votre activité auto-entrepreneur en sécurité.

Malheureusement, il n’existe actuellement qu’une soixantaine de fiches métiers. Certaines sont encore en cours d’élaboration.

Vous retrouverez toutes les fiches métiers ici.

ⓘ À SAVOIR :

Le Ministère du Travail a également mis en ligne un Protocole de Déconfinement pour les Entreprises. Il contient des informations complémentaires sur les mesures sanitaires à respecter pour la reprise d’activité de votre auto-entreprise.

L’infographie du gouvernement sur le plan de déconfinement

Pour mieux comprendre les conséquences du déconfinement sur les activités, le gouvernement a édité une (longue) infographie résumant l’impact du déconfinement :

Qu’en est-il des aides pour les auto-entrepreneurs ?

Il est toujours possible de faire la demande de Fonds de solidarité pour le mois d’avril. Cette demande est ouverte à tous les auto-entrepreneurs qui ont subi une fermeture administrative, ou à ceux qui peuvent justifier d’une baisse d’au moins 50% de leur chiffre d’affaires en avril 2020. Vous devez pour cela en faire la demande avant le 31 mai 2020.

En revanche, le fonds de solidarité sera maintenu à partir du 1er juin uniquement pour les activités qui n’auront pas pu reprendre lors du déconfinement.

Pour en savoir plus sur les différentes aides, consultez notre guide détaillé des aides coronavirus pour les auto-entrepreneurs.

Nos conseils pour reprendre votre activité après le déconfinement et rattraper le retard de CA

Bien que le déconfinement ait été annoncé pour le 11 mai, il n’est malheureusement pas certain que les clients reviennent rapidement et se bousculent à la porte de votre micro-entreprise (pas sûr que l’expression soit la plus appropriée vu la période…).

Alors si c’est le calme plat pour vous, que vos journées sont longues et que vous cherchez désespérément comment faire revenir vos clients, voici quelques conseils.

Continuez à télétravailler autant que possible

Autant que faire se peut, continuez à travailler à distance, en télétravail. En effet, vos clients seront certainement plus rassurés, et vous limiterez également les risques de contamination.

Bien que cette solution ne soit pas possible pour toutes les activités, il y a bien souvent de nombreuses possibilités d’adaptation. Finalement, la crise du coronavirus est l’occasion de se réinventer, et pourquoi pas d’innover dans votre secteur d’activité.

Réévaluez vos prix de vente si nécessaire

Nous vous conseillons également de recalculer vos prix de vente. En effet, si vous faites moins de volumes, vous pouvez peut-être proposer plus de qualité et augmenter ainsi vos prix.

De plus, les nouvelles mesures sanitaires vont vous imposer des dépenses supplémentaires (en masques, en gel hydroalcoolique, etc.). Pour conserver un niveau de marge confortable, il est donc indispensable de réévaluer vos prix de vente pour les revoir à la hausse.

Formez-vous au marketing digital

Si malgré tous vos efforts la reprise est lente et que vous avez du temps disponible, profitez-en pour vous former ! En tant qu’auto-entrepreneur, vous cotisez pour la formation professionnelle. Vous pouvez donc bénéficier de prise en charge pour faire financer vos formations. De plus, si vous n’utilisez pas vos droits à la formation, ils seront perdus à la fin de l’année ! Autant donc en profiter.

Nous vous recommandons de vous former au Marketing Digital avec LiveMentor, notre partenaire. En effet, ces stratégies sont très efficaces et souvent peu maitrisées par les auto-entrepreneurs. Cette formation vous permettra de tirer profit du digital en cette période qui s’y prête particulièrement, et vous vous démarquerez ainsi de vos concurrents.

Les formations LiveMentor peuvent être financées, nous vous expliquons comment ici.

Informez vos clients de la réouverture de votre auto-entreprise

N’oubliez pas d’informer vos clients de la réouverture de votre auto-entreprise ! En effet, il y a fort à parier que dans certains secteurs d’activité, les clients vous attendent de pied ferme.

C’est par exemple le cas des coiffeurs ou encore des prestataires de services à la personne. En annonçant à vos clients que vous reprenez votre activité, il ne fait aucun doute que votre planning se remplira très rapidement sur les 4 prochaines semaines !

Si vous n’utilisez pas encore de solution d’emailing, c’est le moment d’essayer. Cette solution est très efficace et reste relativement simple à utiliser. Nous vous recommandons pour cela Sendinblue, un outil marketing tout-en-un gratuit et 100% français 🇫🇷 ! Cocorico 🐓

Pour aller plus loin, retrouvez nos 10 conseils pour trouver des clients.

FAQ : Déconfinement et reprise d’activité

✅ Puis-je réouvrir mon auto-entreprise ?

Depuis le 11 mai 2020, la première phase du déconfinement a été ouverte en France. Vous pouvez donc réouvrir votre auto-entreprise à condition que vous n'exerciez pas dans les domaines ou la reprise reste interdite (hôtellerie, restauration, bars, etc.). Il faudra toutefois respecter certaines règles sanitaires.

🔴 Mon département est en rouge, comment faire ?

Pour le moment, il n'existe pas de restrictions plus strictes pour les auto-entrepreneurs dont le département est classé rouge. Vous pouvez donc réouvrir et reprendre l'activité sans problème.

🚗 Puis-je me déplacer pour des raisons professionnelles à plus de 100 km de mon domicile ?

Oui, les déplacements pour motif professionnels sont autorisés même à plus de 100km de votre lieu de résidence. Si vous devez effectuer un déplacement de plus de 100km en dehors de votre département, vous devrez vous munir d'une attestation de déplacement, d'un justificatif de domicile, et d'un justificatif qui prouve la raison de votre déplacement.

😷 Quelles sont les règles sanitaires à respecter pour réouvrir mon auto-entreprise ?

Outre les gestes barrières, vous devez également vous référer à la fiche métier correspondante à votre activité pour connaître les mesures à respecter. Ces fiches métiers ont été éditées par le Ministère du Travail. Vous devez également consulter le protocole de déconfinement des entreprises mis en ligne sur le site du Ministère du Travail.