Quels financements solliciter pour créer votre auto-entreprise ?

par | 31, Août 2020 | Fiches Pratiques, Fiscalité

Le guide 2020 sur l’auto-entreprise

Téléchargez-le gratuitement !

ENTRETIEN CONSEIL GRATUIT

Besoin d’aide pour créer votre auto-entreprise ? Nos experts vous rappellent gratuitement !

Comme tout entrepreneur, un auto-entrepreneur peut également avoir besoin de financements pour démarrer son activité. En effet, créer son auto-entreprise peut impliquer des frais et investissements indispensables. Malheureusement, il n’est pas toujours facile de démarrer une nouvelle activité indépendante, surtout au niveau du budget et des financements nécessaires pour ce démarrage.

Si vous ne disposez pas des fonds suffisants pour financer votre démarrage d’activité, nous vous présentons les différents leviers que vous pouvez actionner pour obtenir un financement auto-entrepreneur.

Guide Auto-Entrepreneur 2020 : le guide complet… et gratuit !

Téléchargez gratuitement ce guide de plus de 50 pages sur le statut Auto-Entrepreneur. Vous trouverez toutes les informations essentielles sur le régime : démarches de création, charges, comptabilité, impôts, etc. 👇

La « love money » : première source de financement auto-entrepreneur

Le premier réflexe pour financer le démarrage de sa nouvelle activité d’auto-entrepreneur, c’est bien sûr de faire appel à ses proches. Il s’agit de la fameuse “Love Money”. Mais si ceux-ci sont parfois capables de mettre la main à la poche pour vous aider à lancer votre business, il est très rare que cela soit suffisant pour financer l’intégralité du projet.

Ainsi, il existe d’autres possibilités pour obtenir un financement auto-entrepreneur permettant de démarrer son activité, comme le financement participatif. Grâce à ce circuit d’économie collaborative innovant, un futur auto-entrepreneur peut solliciter, en plus de ses proches, d’autres particuliers via son réseau en lançant une campagne de crowdfunding.

Le principe est simple : il s’agit d’une sorte de “pré-vente”. Vous proposez à des particuliers de vous aider à financer la création de votre auto-entreprise en vous faisant un don d’argent. En échange de ce don, ils recevront votre produit ou service une fois votre micro-entreprise créée. De manière générale, ces pré-ventes permettent à vos contributeurs d’accéder à vos produits ou services à un tarif préférentiel.

Il existe différentes plateformes pour lancer votre campagne de crowdfunding : Ulule, Leetchi, KissKissBankBank, Wiseed, etc. Vous devrez décrire votre projet, expliquer quels sont vos besoins financiers (et donc quel est l’objectif de financement de votre campagne de crowdfunding) et comment les fonds collectés seront utilisés. Vous devrez également définir des contreparties en fonction du montant de la contribution versée.

Afin de garantir l’efficacité de votre campagne de financement participatif, il sera primordial de mettre en avant les qualités de votre projet et de partager au maximum votre campagne de financement participatif à des publics avisés et ciblés.

Avant de lancer votre campagne de crowdfunding, essayez donc de créer une communauté autour de votre projet. Pensez également à annoncer à l’avance le lancement de votre campagne de crowdfunding. Bref, il vous faudra communiquer au maximum sur votre campagne pour que celle-ci aboutisse.

Pour le lancement de Mon-AutoEntreprise.fr, nous avons fait une campagne de crowdfunding via Ulule. N’hésitez pas à y jeter un oeil pour vous en inspirer 😉

⚠ ATTENTION ⚠

Si vous n’atteignez pas l’objectif fixé pour votre campagne de crowdfunding, vous ne recevrez aucun financement ! Nous vous recommandons donc de prévoir plusieurs paliers, avec un premier palier facilement réalisable, pour garantir le succès de votre campagne.

Solliciter les aides financières ouvertes aux auto-entrepreneurs

Il existe plusieurs aides financières pour les personnes qui désirent se lancer dans l’aventure de l’auto-entreprenariat. Ces aides vous permettront d’obtenir un financement auto-entrepreneur. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • L’ACRE (ex ACCRE) : l’Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise permet à tous les auto-entrepreneurs de bénéficier d’une exonération de cotisations sociales pendant la première année d’activité ;
  • Le dispositif NACRE : le Nouvel Accompagnement à la Création ou à la Reprise d’Entreprise est un dispositif en 3 phases (Aide au montage du projet, financement et accompagnement au démarrage) permettant de solliciter un prêt à taux 0 (de 1000 à 8000 € sur 5 ans maximum) ;
  • Le maintien des allocations chômage (ARE) pour les demandeurs d’emploi indemnisés jusqu’à la fin de la validité de leurs droits ;
  • Le dispositif ARCE : l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise permet aux demandeurs d’emploi indemnisés de demander le versement de 45% de leurs droits restants sous forme de capital ;
  • La possibilité de continuer à percevoir le RSA et/ou la prime d’activité versée par la CAF ou d’en faire la demande pour pouvoir compléter les revenus issus de votre nouvelle activité ;
  • Des aides des collectivités locales ou régionales sous forme de subventions peuvent également être proposées sous certaines conditions et dans certains secteurs ;
  • Des fonds européens qui soutiennent les créateurs d’entreprise peuvent apporter un soutien financier à certaines auto-entreprises ;
  • D’autres organismes sont susceptibles de vous octroyer des prêts à taux 0 comme les réseaux Initiative France, France Active, le Réseau Entreprendre, etc.

Vous pouvez consulter le site du gouvernement aides-entreprises.fr ou le site des CCI les-aides.fr pour vous renseigner sur les différentes sources de financement auto-entrepreneur. Ces 2 sites officiels recensent de nombreuses aides financières pour les auto-entrepreneurs.

financement auto entrepreneur micro credit

Le micro-crédit : une méthode pour obtenir un financement auto-entrepreneur

Nous avions déjà évoqué dans un précédent article qu’obtenir un prêt en tant qu’auto-entrepreneur est quasiment mission impossible. Il existe toutefois une exception : le micro-crédit.

Pour financer la création et le démarrage de son auto-entreprise, il est effectivement possible de solliciter un micro-crédit. Cette solution se présente comme une véritable alternative par rapport au marché bancaire classique pour obtenir un financement auto-entrepreneur. Les conditions d’octroi sont généralement plus souples et il est possible d’emprunter de plus petites sommes que dans le cadre d’un prêt personnel classique.

L’organisme de micro-crédit le plus connu est certainement l’ADIE. Mais il existe aujourd’hui plusieurs plateformes telles que Finfrog ou Mansa qui proposent également des micro-crédits aux auto-entrepreneurs.

Dans le cas de Finfrog, toutes les démarches se font en ligne et l’emprunteur n’aura pas de justificatif à fournir. Pour débloquer les fonds, il suffira de présenter son projet et de demander la somme nécessaire à sa concrétisation. Il vous suffira de faire votre demande 100% en ligne en précisant le montant (entre 100€ et 600€) et la durée de remboursement (3 à 4 mois) que vous souhaitez. Vous recevrez ensuite les fonds dans un délai de 24 à 48h suivant les banques. Cette solution est parfaitement adaptée pour les auto-entrepreneurs qui ont besoin d’un petit financement rapidement pour lancer leur entreprise dans les plus brefs délais.