Un auto-entrepreneur doit-il se faire une fiche de paie pour justifier sa rémunération ?

Publié le 1 septembre 2022

En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne pourrez pas obtenir de fiche de paie ni vous en faire une. En effet, ce document est réservé aux employés d’une entreprise et il est édité par l’employeur. Mais alors, comment justifier votre salaire, ou plutôt vos revenus, lorsque vous êtes à votre compte en auto-entreprise ? Dans la suite de cet article, découvrez les réponses à toutes vos questions.

guide auto-entrepreneur 2022

Le Guide Gratuit Auto-Entrepreneur 2022

Nos experts ont condensé les informations essentielles à retenir sur le régime auto-entrepreneur dans ce guide PDF gratuit de plus de 20 pages : les démarches de création, les différentes charges, les obligations comptables, les plafonds, etc.

Quelles différences entre un salarié et un auto-entrepreneur ?

Tout d’abord, un auto-entrepreneur est à son compte. En tant que chef d’entreprise, il n’a de compte à rendre à personne puisqu’il n’a pas de patron mais plutôt des clients. Le salarié est quant à lui employé, il existe un lien de subordination entre lui et son employeur.

L’auto-entrepreneur sera payé par ses clients en émettant une facture. Il pourra ensuite disposer librement de l’argent qu’il a gagné, et il n’aura pas de bulletin de paie qui justifie sa rémunération. Vous ne recevez donc pas de salaire en tant qu’auto-entrepreneur, vous vous versez une rémunération qui dépendra du chiffre d’affaires encaissé.

Contrairement au salarié dont les charges sociales sont prélevées sur le salaire et détaillées sur la fiche de paie, l’auto-entrepreneur doit effectuer des déclarations de chiffre d’affaires à l’URSSAF afin de payer ses cotisations sociales. Le montant des cotisations sociales dépendra de l’activité exercée par l’auto-entrepreneur. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article sur les charges à payer en auto-entreprise.

Enfin, le régime social d’un auto-entrepreneur est celui des « Travailleurs Non Salariés » (TNS), avec un régime spécial appelé micro-social simplifié. Comme son nom l’indique, l’auto-entrepreneur n’est donc pas un salarié mais bien un travailleur indépendant !

Un auto-entrepreneur doit-il se faire une fiche de paie ?

Comme nous venons de vous l’expliquer, un auto-entrepreneur n’est pas un salarié, et le fonctionnement est donc différent concernant la manière de percevoir votre rémunération. Si vous vous cherchez comment vous faire une fiche de paie en tant qu’auto-entrepreneur, ne cherchez plus, c’est tout simplement impossible.

En effet, le bulletin de paie est uniquement destiné aux salariés d’une entreprise. C’est un document établi par l’employeur qui informe l’employé de son salaire brut, des différentes déductions appliquées pour le paiement des charges sociales, du salaire net versé, etc.

Intervenant en qualité de prestataire externe pour l’entreprise avec laquelle il travaille, l’auto-entrepreneur ne reçoit pas de fiche de paie puisqu’il n’est pas salarié. Pour se faire payer, l’auto-entrepreneur transmettra à son client une facture détaillant les prestations réalisées ainsi que le nombre d’heures ou de jours facturés.

Dans quel cas un auto-entrepreneur peut-il recevoir une fiche de paie ?

Un auto-entrepreneur recevra un bulletin de salaire uniquement s’il est également employé comme salarié par une entreprise, dans le cadre d’un contrat de travail. En effet, il est tout à fait possible de cumuler un emploi salarié avec un statut auto-entrepreneur.

C’est dans ce cas seulement qu’un auto-entrepreneur pourra recevoir une fiche de paie. Toutefois, celle-ci ne concernera que le salaire qui lui sera versé par son employeur. La rémunération qu’il se dégage avec son activité indépendante n’apparaîtra pas sur ses bulletins de paie.

ⓘ Bon à savoir :

Il n’est pas possible pour un auto-entrepreneur d’être à la fois salarié et d’intervenir en tant que prestataire pour une même entreprise. Il faudra donc faire un choix entre être salarié et recevoir une fiche de paie, ou intervenir en tant qu’auto-entrepreneur et vous faire payer en envoyant une facture à l’entreprise.

Si vous comptez cumuler votre auto-entreprise avec une activité salariée, il y a certaines règles à respecter. Votre obligation de loyauté envers votre employeur vous oblige de l’informer de la création de votre auto-entreprise, vous ne devrez pas utiliser les moyens mis à votre disposition par votre employeur pour votre activité auto-entrepreneur, etc. Renseignez-vous bien pour éviter de commettre une faute pouvant entraîner votre licenciement !

Embauche d’un salarié : l’obligation d’établir une fiche de paie pour l’auto-entrepreneur

Bien que l’auto-entreprise ne soit pas le statut le plus adapté pour embaucher du personnel, cela reste malgré tout possible. Si vous prévoyez d’embaucher un salarié dans votre micro-entreprise, vous aurez alors l’obligation d’éditer une fiche de paie pour ce dernier. Dans ce cas, vous devrez adopter une solution de gestion de paie pour vous simplifier la tâche.

En effet, un logiciel de gestion de paie sera utile pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la gestion de la paie n’est pas une chose toujours facile, en raison de la réglementation relative au droit du travail assez mouvante. Un logiciel adapté vous garantira donc d’émettre des fiches de paie conformes, et vous aidera à éviter les erreurs.

D’autre part, l’utilisation d’un logiciel de paie vous fera également gagner du temps, notamment en automatisant les processus afin de générer les fiches de paies en temps et en heure.

fiche de paie auto-entrepreneur

Comment déterminer et justifier sa rémunération sans fiche de paie en tant qu’auto-entrepreneur ?

Puisque vous n’êtes pas salarié, ce ne sera pas via une fiche de paie que votre rémunération sera calculée. Il faudra donc calculer vous-même le montant de votre rémunération en fonction de la trésorerie de votre micro-entreprise.

Pour la même raison, ce ne sera pas non plus des fiches de paies qui justifieront votre rémunération en tant qu’auto-entrepreneur. Il faudra donc effectuer des déclarations à l’URSSAF et aux impôts. Ces déclarations permettront aux administrations sociales et fiscales de calculer le montant de vos cotisations sociales et de votre impôt sur le revenu.

Comment calculer votre « salaire » d’auto-entrepreneur en l’absence de fiche de paie ?

Avant toute chose, rappelons qu’il ne s’agit pas d’un salaire, mais bien d’une rémunération. En tant qu’auto-entrepreneur, votre rémunération pourra varier d’un mois sur l’autre en fonction des recettes générées avec votre activité mais aussi en fonction de vos différentes charges.

Pour savoir quelle somme vous allez vous verser, il faudra prendre en compte les différentes charges que vous aurez à payer en tant qu’auto-entrepreneur, afin de savoir précisément quelle sera la trésorerie réellement disponible pour le versement de votre rémunération.

Sur le chiffre d’affaires encaissé, vous devrez donc déduire toutes les charges, à savoir :

  • Vos cotisations sociales (entre 6,4% et 22,2% de votre CA selon l’activité exercée) ;
  • La Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) qui varie entre 0,1 et 0,3% du CA ;
  • La Taxe pour Frais de Chambre Consulaire (TFCC) ;
  • L’impôt sur le revenu ;
  • La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) ;
  • L’ensemble des charges liées à l’activité et vos frais de fonctionnement (compte bancaire, assurances, déplacements, etc.).

Cela vous donnera votre bénéfice, autrement dit le revenu réel que vous pourrez décider de vous verser comme rémunération depuis votre compte bancaire dédié à l’auto-entreprise sur votre compte perso. Vous pourrez aussi ne pas vous verser l’intégralité de cette somme afin de garder un peu de trésorerie sur votre compte bancaire dédié.

Comment justifier ses revenus en tant qu’auto-entrepreneur ?

Puisque vous n’avez pas de fiches de paie, vous allez devoir déclarer votre chiffre d’affaires aux administrations fiscales et sociales afin de justifier de vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur.

Chaque mois ou chaque trimestre, vous devrez déclarer votre chiffre d’affaires à l’URSSAF, via le site autoentrepreneur.urssaf.fr. Cette déclaration servira à calculer le montant de vos cotisations sociales, ainsi que des autres taxes et contributions qui sont recouvrées par l’URSSAF.

Une fois par an, vous devrez également déclarer aux impôts les revenus générés avec votre auto-entreprise, afin de calculer et de payer l’impôt sur les revenus.

Il s’agit de déclarations sur l’honneur. En revanche, en cas de contrôle, vous devrez présenter vos livres de recettes, vos relevés bancaires ainsi que toutes vos factures afin de justifier des montants de chiffre d’affaires déclarés à l’URSSAF et aux impôts.

En tant qu’auto-entrepreneur, ce ne sont donc pas vos fiches de paie mais plutôt vos pièces comptables qui permettent de justifier vos revenus.

ⓘ Bon à savoir :

Pour l’administration fiscale, votre revenu d’auto-entrepreneur n’est pas déterminé en déduisant vos charges réelles de votre chiffre d’affaires. En effet, un abattement forfaitaire sera appliqué sur votre CA afin de remplacer vos charges réelles que vous ne pouvez pas déduire de votre CA. Le taux d’abattement dépend des activités exercées dans votre auto-entreprise : 71% pour les activités de ventes de marchandises, 50% pour les prestations de services artisanales ou commerciales, et 34% pour les activités libérales.

FAQ : Fiche de paie et auto-entrepreneur

Existe-t-il une fiche de paie pour auto-entrepreneur ?

Non, il n'existe pas de fiche de paie pour un auto-entrepreneur. En effet, en tant que travailleur indépendant, un auto-entrepreneur ne reçoit pas de fiche de paie.

Comment se faire un bulletin de salaire en tant qu'auto-entrepreneur ?

Puisqu'un auto-entrepreneur est un travailleur indépendant à son propre compte, il ne peut pas se faire une fiche de paie. En effet, la fiche de paie est réservée aux salariés d'une entreprise. L'auto-entrepreneur devra envoyer des factures à ses clients pour se faire payer. C'est seulement dans le cas ou un auto-entrepreneur conserve une activité salariée en plus de son auto-entreprise qu'il recevra une fiche de paie de son employeur. En revanche, un auto-entrepreneur qui embauche un salarié devra éditer une fiche de paie pour ce dernier, comme tout employeur.

Comment se verser un salaire en tant qu'auto-entrepreneur ?

Pour un auto-entrepreneur, on parlera de rémunération et non pas de salaire. La rémunération que l'auto-entrepreneur peut se verser dépend de son chiffre d'affaires et de ses charges réelles. Une fois toutes ses charges payées, l'auto-entrepreneur peut utiliser la trésorerie disponible restante pour se verser sa rémunération. Il devra dans ce cas faire un virement de sa rémunération depuis son compte bancaire dédié à l'auto-entreprise vers son compte personnel. La rémunération est librement décidée par l'auto-entrepreneur, sans plafonnement ni besoin d'aucun justificatif particulier.

guide auto-entrepreneur 2022

Le Guide Gratuit Auto-Entrepreneur 2022

Nos experts ont condensé les informations essentielles à retenir sur le régime auto-entrepreneur dans ce guide PDF gratuit de plus de 20 pages : les démarches de création, les différentes charges, les obligations comptables, les plafonds, etc.

Mon-AutoEntreprise.fr est le partenaire référent des auto-entrepreneurs. Nous simplifions votre quotidien de freelance en décryptant les infos et actualités du régime et en vous accompagnant à chaque étape de votre projet.