Devenir auto-entrepreneur agent immobilier : le guide complet

par | 5, Mar 2020 | Fiches Métiers

Se lancer dans l’immobilier en tant qu’auto-entrepreneur de nos jours n’est pas bien compliqué. De plus en plus de micro-entrepreneurs se tournent vers l’immobilier pour y installer leur activité. Et pour cause, l’immobilier est un marché effervescent : plus d’un million de transactions répertoriées sur l’année 2019. 

Le statut d’auto-entrepreneur immobilier offre donc de nombreuses opportunités sur un marché en constante évolution. 

Si toutefois le statut d’auto-entrepreneur permet d’exercer dans un grand nombre de milieu sans forcément posséder de diplôme, il demeure néanmoins nécessaire de se tenir informé des particularités du secteur, notamment en termes de réglementation. 

Nous allons à travers ce guide, réaliser un tour d’horizon du métier d’auto-entrepreneur agent immobilier, en vous explicitant tous les détails dont vous devez prendre connaissance avant de vous lancer.

 GUIDE COMPLET SUR LE STATUT AUTO-ENTREPRENEUR (GRATUIT)

Avant d’aller plus loin, téléchargez gratuitement notre guide 2019 sur l’auto-entreprise au format PDF en répondant à notre questionnaire !

Nous y abordons : la validation de l’idée/du projet, les démarches de création, des conseils pour gérer efficacement son auto-entreprise, 7 stratégies pour trouver des clients, et bien d’autres informations importantes (assurance, protection sociale, retraite, etc.).

L’auto-entrepreneur IMMOBILIER en bref

Voici le résumé des principales informations à retenir pour devenir agent immobilier en micro-entreprise :

Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent est : La Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)
Le code APE généralement attribué par l’INSEE est : 68.31Z – agences immobilières
Le plafond de chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur dans l’immobilier est de : 72 500 €
La rémunération des auto-entrepreneurs dans l’immobilier est entre 3 et 8% de commission par vente en moyenne ;
Les cotisations sociales de l’auto-entrepreneur agent immobilier : 22% du chiffre d’affaires

auto-entrepreneur Immobilier : ce qu’il faut savoir sur l’activité

Nous allons ici commencer par vous donner quelques indications sur l’activité d’auto-entrepreneur immobilier et toutes les spécificités qui lui sont liées.

En quoi consiste l’activité d’auto-entrepreneur immobilier ?

Avant toute chose, il est indispensable de faire la différence entre un agent immobilier et un agent commercial en immobilier

En effet, la profession d’agent immobilier étant fortement réglementée, elle ne laisse pas la place au régime de l’auto-entreprise. Tout le contraire de l’agent commercial en immobilier qui est parfaitement compatible avec le statut de micro-entreprise. 

La grande distinction entre ces deux métiers tient dans le fait que l’agent commercial ne travaille pas pour son propre compte : il exerce pour le compte de son mandat, c’est à dire, l’agence immobilière à laquelle il est rattaché. 

De plus, l’agent commercial en immobilier ne possède pas de carte professionnelle (ou carte T) qui permet de réaliser les actes juridiques relatifs à des biens immobiliers. 

L’agent commercial immobilier est donc un mandataire qui sera destiné à des missions de conseil et d’accompagnement des acheteurs, mais également de négociation pour le compte de son mandat. 

Voici quelques unes de ses missions : 

  •  prospecter pour dénicher de nouveaux biens à la vente ;
  •  recevoir des acheteurs potentiels et organiser leurs visites ;
  •  entamer des négociations éventuelles. 

 

Pour ce qui est de la rédaction des promesses de vente, il devra en revanche passer le relais à l’agence avec laquelle il coopère. 

Enfin, la gestion de la location immobilière peut aussi faire partie des missions de l’agent commercial immobilier (comme la gestion locative d’immeubles par exemple).

 

 

devenir auto-entrepreneur immobilier

Quelles sont les qualités requises pour créer une auto-entreprise en immobilier ?

Exercer en tant qu’agent commercial immobilier requiert des qualités indispensables. Outre une connaissance pointue du marché de l’immobilier, un grand attrait pour le contact client et une facilité à mettre les personnes à l’aise rapidement seront vos meilleurs alliés. 

Il faut tenir compte que cette activité suggère un sens du commerce élevé, afin d’attirer les clients vers soi et de les mettre en confiance. 

En somme, les qualités indispensables pour réussir dans ce métier sont avant tout des compétences humaines, car la relation client sera au coeur de toutes vos missions. 

Par ailleurs il sera également important pour vous de : 

  • savoir être vigilant pour repérer de nouvelles opportunités qui se présentent ;
  • rester à l’écoute des acheteurs afin de leur proposer les meilleurs biens possibles ;
  • faire preuve de disponibilité et de flexibilité dans vos horaires de travail ;
  • se munir d’un très bon sens de l’organisation. 

 

Connaître les particularités et les différentes réglementations de votre secteur en termes d’immobilier sera évidemment un atout non négligeable qu’il faudra emporter dans votre valise.

L’auto-entreprise, un statut bien adapté pour les activités immobilière ?

Il s’agit ici de montrer en quoi le statut d’auto-entrepreneur est compatible avec le milieu de l’immobilier. A l’instar de domaines tels que l’automobile, l’immobilier se trouve être un secteur très vaste qui offre de nombreuses perspectives. De plus, l’agent commercial en immobilier possède un statut indépendant : ce qui lui permet de se combiner aisément au statut d’auto-entrepreneur. 

Le statut d’auto-entrepreneur confère également un autre avantage : il permet de n’avoir aucune charge sociale à payer en cas de chiffre d’affaires nul. 

Enfin le marché immobilier est un marché en pleine effervescence, avec une demande toujours plus intense, qui offre une liberté d’exécution qui s’accorde parfaitement avec les principes de l’auto-entrepreneur.

La réglementation applicable à l’auto-entrepreneur en tant qu’agent immobilier

Maintenant qu’on y voit plus clair sur l’activité d’agent immobilier, il est temps de voir plus en détails quelle est la réglementation applicable à cette activité exercée sous le régime de la micro-entreprise !

Devenez auto-entrepreneur agent immobilier aujourd'hui !

Confiez vos démarches de création d’auto-entrepreneur agent immobilier à nos experts : évitez les erreurs, ne ratez aucune aide et accélérer vos démarches !

Y-a-t-il des assurances obligatoires pour les auto-entrepreneurs en tant qu’agent immobilier ?

Non, vous n’avez aucune obligation de souscrire à certaines assurances. Cependant, l’activité d’auto-entrepreneur dans l’immobilier comporte de nombreux risques, à la fois pour vous, mais aussi pour vos clients. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident qui pourrait engendrer des blessures plus ou moins graves pour vous, ou encore occasionner des dégâts aux biens de vos clients.

C’est pourquoi nous vous conseillons de souscrire à certaines assurances pour éviter les déconvenues :

Vous pouvez faire le point gratuitement lors d’un entretien téléphonique avec notre partenaire, Simplis, spécialiste de l’assurance des auto-entrepreneurs. Vous recevrez également un devis personnalisé rapidement pour connaître le tarif de ces assurances selon votre situation.

ASSUREZ VOTRE ACTIVITÉ D’AGENT IMMOBILIER

RC Pro, mutuelle santé, prévoyance… les assurances aux meilleurs prix !

Quelque soit votre besoin d’assurance, nous avons créé un partenariat avec Simplis, une assurance spécialiste des auto-entrepreneurs ! Profitez d’un entretien gratuit pour faire le point avec un expert de l’assurance et obtenir un devis personnalisé.

Les démarches pour Devenir Auto-entrepreneur IMMOBILIER

Outre les formalités administratives pour vous déclarer auto-entrepreneur en immobilier, vous aurez également la possibilité de vous déclarer en tant qu’entreprise de services à la personne pour faire bénéficier à vos clients d’avantages fiscaux (réduction ou crédit d’impôt). Voyons plus précisément les différentes démarches à accomplir pour devenir auto-entrepreneur immobilier.

devenir auto-entrepreneur agent immobilier

 

Les formalités de création de votre statut d’auto-entrepreneur dans l’immobilier

Voyons maintenant quelles sont les démarches à effectuer afin de devenir agent commercial immobilier indépendant. Bien que les formalités ne soient pas très complexes, une seule spécificité est à prévoir : vous devez ajouter à votre déclaration d’auto-entreprise un mandat d’agent commercial.

C’est un document écrit par lequel votre agence immobilière partenaire vous mandate pour effectuer certaines missions. 

A la suite de cela, vous serez enregistré au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) et il ne vous restera plus qu’à démarrer votre activité. 

Le statut d’auto-entrepreneur offre donc à l’agent commercial immobilier une grande souplesse exécutive.

 

DEVENEZ AUTO-ENTREPRENEUR AGENT IMMOBILIER

Déjà +1000 auto-entrepreneurs en Immobilier nous ont fait confiance pour leurs démarches de création, pourquoi pas vous ?!

Pour vous éviter les erreurs courantes, ne rater aucune aide et accélérer vos démarches de création, confiez-les à nos experts ! Nous vous accompagnons de A à Z dans la création de votre micro-entreprise d’homme toutes mains, de la constitution du dossier d’immatriculation jusqu’à la réception rapide de votre numéro SIRET à domicile !

Les différentes charges d’un Auto-entrepreneur IMMOBILIER

Pour devenir agent commercial immobilier indépendant, 3 statuts se présentent à vous : l’entreprise individuelle, l’auto-entreprise et l’EIRL. 

Dans cette optique, une EIRL peut sembler être le plus adapté car ce statut permet de vous protéger en affectant à votre activité professionnelle un patrimoine spécifique. 

En ce qui concerne le régime d’imposition, l’agent commercial indépendant sera soumis à l’impôt sur le revenu ainsi qu’à des cotisations sociales. 

L’agent commercial immobilier dépend du régime fiscal des Bénéfices Non Commerciaux (BNC), ce qui lui permet de bénéficier d’un abattement de 34% sur son chiffre d’affaires. 

De plus, si vos revenus figurent en dessous de certains seuils, vous avez la possibilité de régler votre impôt sur le revenu avec un taux forfaitaire.

Les charges, cotisations, taxes et contributions dues par l’auto-entrepreneur en immobilier

Le montant des charges et contributions sociales de l’agent commercial immobilier indépendant est calculé en appliquant un taux de 22% au chiffre d’affaires. 

En dehors de ces charges, l’auto-entrepreneur immobilier doit s’acquitter d’une contribution à la formation professionnelle qui lui permet d’avoir accès à cette dernière.

Au niveau de la TVA, l’auto-entrepreneur immobilier n’y est pas soumis du fait de la franchise de TVA. Cependant il peut y être soumis si :

  • son chiffre d’affaires dépasse 35 200 euros sur une année civile ;
  • son chiffre d’affaires est compris entre 33 200 et 35 200 euros sur deux années fiscales consécutives. 

 

Petit point négatif non négligeable : chez l’agent commercial immobilier les dépenses ne sont pas déductibles fiscalement. En effet le montant des dépenses et des frais n’a aucun impact sur la fiscalité du micro-entrepreneur. 

L’agent commercial immobilier indépendant doit par ailleurs cotiser auprès de la “Sécurité sociale des indépendants” pour des couvertures telles que :

  • la santé,
  • les allocations familiales,
  • retraite, formation professionnelle,
  • CSG.

Il est aussi important de souligner que l’auto-entrepreneur est exclu de l’assurance chômage en cas de cessation d’activité. Cependant, il lui est toujours possible de souscrire à une assurance perte d’emploi. 

⚠ ATTENTION ⚠

Nous avons donc pu voir que le statut d’auto-entrepreneur pouvait parfaitement s’acclimater au domaine de l’immobilier sous certaines conditions. Le micro-entrepreneur immobilier est donc un mandataire immobilier, dont la mission principale est de conseiller les acheteurs potentiels et de les guider tout au long de la vente (diagnostic des besoins, prêt bancaire,…) jusqu’à la signature du contrat. 

FAQ : Auto-entrepreneur AGENT IMMOBILIER

Un projet de création de micro-entreprise est-il possible dans l’immobilier ?

Oui c’est totalement possible, à condition d’être renseigné sur le secteur. Le plus gros piège à éviter concerne votre statut : vous devez faire la distinction entre agent immobilier et agent commercial immobilier. Seul ce dernier peut être adapté à la micro-entreprise.

Quelles sont les formalités nécessaires pour un tel projet ?

L’immobilier est un milieu très souple en termes de réglementations : lors de la création vous devrez simplement joindre un mandat d’agent commercial qui vous permettra d’effectuer différentes missions mandatées par l’agence immobilière.

Pour quel statut opter lors de la création ?

Vous avez 3 possibilités : l’entreprise individuelle, l’auto-entreprise et l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée). Cette dernière semble être l’option la plus adaptée car elle permet de couvrir votre patrimoine personnel en affectant un patrimoine professionnel à votre activité.

Voilà, vous savez tout de l’activité d’auto-entrepreneur en immobilier !

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement complet comprenant notamment un entretien conseil pour créer votre auto-entreprise d’agent immobilier, n’hésitez pas à faire appel à nos experts ! Nous vous proposons également un logiciel auto-entrepreneur qui vous permet d’automatiser toutes vos déclarations pour vous simplifier la vie et vous assurer d’être toujours en règle par rapport à la législation en vigueur : testez-le gratuitement pendant 1 mois !

Les autres articles à lire absolument :

Auto-entrepreneur et coronavirus : les mesures du gouvernement

Pas de prélèvement Urssaf en mars L’Urssaf a tout d’abord suspendu les prélèvements qui devaient avoir lieu le 20 mars. A retenir qu’il faudra quand même payer les cotisations sociales dues. Son montant sera étalé sur les échéances à venir cette...

Devenir auto-entrepreneur sans diplôme

Depuis sa création en 2008, le régime auto-entrepreneur ne cesse de gagner en popularité. Cet engouement s’explique en partie par sa grande accessibilité : en effet, de nombreuses professions peuvent être exercées par un auto-entrepreneur. On peut...

Obtenir un extrait Kbis auto-entrepreneur gratuitement

Obtenir un extrait Kbis auto-entrepreneur gratuit n'était, jusqu'à très récemment, pas possible. Cependant, les greffiers ont répondu favorablement au gouvernement qui cherche à simplifier les formalités et démarches administratives pour les...

Déclarations de chiffre d’affaires Auto-Entrepreneur : Le guide

Comment faire sa déclaration de chiffre d’affaires auto-entrepreneur ? Quand faire mes déclarations de CA auto-entrepreneur ? Comment bien choisir entre des déclarations mensuelles ou trimestrielles ? Que faut-il déclarer exactement ? Combien de...

L’ACRE (anciennement ACCRE) pour l’Auto-Entrepreneur

Si vous êtes en train de vous renseigner sur le statut auto-entrepreneur et les différentes aides à la création d'entreprise, vous avez certainement déjà entendu parler de l’ACRE pour les auto-entrepreneurs (anciennement ACCRE). Mais qu’est-ce que...

Auto-Entrepreneur : ce qui change en 2020

En 2020, et comme chaque année, le statut auto-entrepreneur connaît des changements et des évolutions. Fidèle à nos habitudes, nous décryptons pour vous ce qui change et nous vous expliquons ces évolutions. Et en 2020, il y a pas mal de nouveautés...

Plafonds Auto-Entrepreneur 2020 : les seuils de chiffre d’affaires

Avant de créer votre micro-entreprise, vous devrez au préalable vous assurez que vous allez respecter les plafonds de chiffres d'affaires du statut auto-entrepreneur pour 2020. En effet, il existe des seuils de chiffres d'affaires à ne pas dépasser...

Auto-Entrepreneur : 6 avantages et inconvénients du statut

L’objectif du statut auto-entrepreneur a été de créer un régime simple favorisant la création d’entreprise. Ainsi, le statut présente de nombreux avantages tels que les démarches administratives simplifiées, une comptabilité allégée ou encore une...

Comptabilité des Auto-Entrepreneurs : Le Guide Complet

Y-a-t-il une comptabilité pour les auto-entrepreneurs ? Comment tenir sa comptabilité en micro-entreprise ? Dois-je faire appel à un expert-comptable pour la comptabilité de mon auto-entreprise ? Quelles sont les obligations comptables d’un...

Comment se faire financer une formation en tant qu’Auto-Entrepreneur ?

Ah bon, en tant qu'auto-entrepreneur je cotise pour la formation professionnelle ?! J'ai le droit de faire financer certaines formations que je souhaite suivre ?! Nous dirions même plus : vous devez suivre des formations, surtout que vous pouvez...