Auto-Entrepreneur en multi-services : Le guide complet pour se lancer

Publié le 20 juin 2022

Depuis quelques années, de plus en plus de personnes souhaitent se mettre à leur compte pour devenir auto-entrepreneur multiservice. L’activité de multiservices, appelée également auto-entrepreneur « homme toutes mains », permet aux personnes qui aiment bricoler ou jardiner de proposer une multitude de services aux particuliers.

Si de nombreuses personnes décident de créer une auto-entreprise dans ce domaine, c’est parce qu’il est possible de devenir auto-entrepreneur multiservices sans diplôme, en respectant certaines conditions. En effet, seuls des petits travaux de bricolages et du petit jardinage courant pourront être réalisés.

Sous certaines conditions, l’auto-entrepreneur en multiservices pourra faire bénéficier à ses clients d’avantages fiscaux, à savoir une réduction ou un crédit d’impôt en se déclarant en tant qu’organisme de service à la personne.

Bref, cette activité présente de nombreux avantages, et nous allons vous expliquer à travers ce guide comment devenir auto-entrepreneur multiservices : démarches de création, réglementation, charges, formalités pour se déclarer organisme de services à la personne, etc.

guide auto-entrepreneur 2022

Le Guide Gratuit Auto-Entrepreneur 2022

Nos experts ont condensé les informations essentielles à retenir sur le régime auto-entrepreneur dans ce guide PDF gratuit de plus de 20 pages : les démarches de création, les différentes charges, les obligations comptables, les plafonds, etc.

L’auto-entrepreneur multiservice en bref

Voici un récapitulatif des principales informations à retenir pour devenir auto-entrepreneur en multiservices :

CFE compétent homme toutes mains auto-entrepreneur

Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent :

Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

code ape auto-entrepreneur en multiservice

Code APE généralement attribué par l’INSEE :

Variable selon l’activité principale déclarée

plafond CA auto-entrepreneur multiservices

Seuil de CA de l’auto-entrepreneur en nettoyage :

72 600 € de CA HT par an

catégorie fiscale auto-entrepreneur multiservice

Catégorie fiscale de l’homme toutes mains auto-entrepreneur :

Prestation de service artisanale – Micro BIC

rémunération micro-entreprise multi service

Rémunération de l’auto-entrepreneur multiservice :

De 15 à 50 € de l’heure

charges auto-entrepreneur multi services

Cotisations sociales de l’auto-entrepreneur en multiservices :

22% du chiffre d’affaires

Ce qu’il faut savoir sur l’activité d’auto-entrepreneur en multiservices

On entend également souvent parler d’auto-entrepreneur « homme toutes mains » ou « homme à tout faire » pour désigner les activités de multiservices en auto-entreprise.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette activité : les qualités et compétences requises, pourquoi opter pour le statut d’auto-entrepreneur, la réglementation applicable et enfin les différentes charges d’un auto-entrepreneur en multiservice.

En quoi consiste l’activité d’auto-entrepreneur multiservice ?

Par principe, un micro-entrepreneur en multiservice, ou homme toutes mains, effectue des prestations de services diverses telles que des petits bricolages et du jardinage courant chez des particuliers.

Les particuliers font souvent appel à un auto-entrepreneur homme toutes mains lorsqu’ils n’ont pas le temps d’effectuer ces petits travaux ou s’ils n’ont pas les compétences suffisantes. De plus, les artisans diplômés refusent généralement d’intervenir pour du petit bricolage ou petit jardinage et préfèrent se concentrer sur des chantiers plus importants nécessitants des compétences et qualifications spécifiques.

Votre clientèle sera donc principalement une clientèle de particuliers. Vous serez sollicité pour des petits travaux de bricolages ou de jardinages : arroser des plantes, tondre la pelouse, débroussailler, monter un meuble en kit, changer une ampoule, ramasser les feuilles mortes, accrocher des cadres au mur, fixer un lustre ou une tringle à rideaux, etc…

Rien ne vous empêche toutefois d’intervenir ponctuellement pour des professionnels (syndic, agence immobilière, etc.). Mais attention, dans ce cas vous ne serez pas éligible à l’inscription en tant qu’entreprise de services à la personne. Si c’est votre cas, vos clients particuliers ne pourront pas bénéficier des avantages fiscaux réservés aux particuliers faisant appel aux professionnels inscrits en tant qu’entreprise de services à la personne.

Quoi qu’il en soit, en créant votre auto-entreprise de multiservice, les travaux qui vous seront confiés seront très variables et divers, et vous interviendrez en grande majorité pour des particuliers. Sachez que la rémunération d’un homme toutes mains en micro-entreprise varie en moyenne entre 15€ et 50€ de l’heure.

ⓘ Bon à savoir :

Un auto-entrepreneur en multiservice ne peut pas exercer des activités réglementées pour lesquelles une qualification professionnelle est requise, notamment les activités du gros oeuvre et du second oeuvre du bâtiment : plomberie, travaux d’électricité, carrelage, travaux de plâtrerie, maçonnerie, etc. Les petits travaux de bricolages ne peuvent donc pas être des travaux du bâtiment pour lesquels un diplôme est requis.

Quelles sont les qualités requises pour devenir auto-entrepreneur homme toutes mains ?

Pour vous lancer dans l’activité d’homme toutes mains, il faudra bien évidemment que vous soyez bon bricoleur, cela va de soi ! Mais vous devrez également faire preuve d’autres qualités : vous devrez être disponible, réactif, avoir un bon relationnel et savoir faire preuve d’empathie. Vous devrez également savoir vous adapter, car les clients auront des exigences particulières voir des demandes parfois loufoques, et les missions qui vous seront confiées seront aussi diverses que variées.

Concernant les compétences « métier », vous devrez :

  • connaître les techniques de base du bricolage et savoir utiliser les outils communs ;
  • avoir quelques notions et connaissances de base en matière d’électricité et de plomberie ;
  • connaître les spécificités et les besoins des végétaux, les techniques de base du jardinage et les caractéristiques des produits à utiliser.

Il vous faudra également faire preuve d’une bonne écoute pour bien comprendre les différents besoins de vos clients. Vous pourrez être amené à les conseiller sur les différentes solutions, les orienter sur les achats à effectuer ou même leur proposer des alternatives aux produits qu’ils utilisent déjà, notamment en matière de jardinage.

Enfin, ce travail étant manuel, il nécessite de la précision et de la minutie, mais aussi une bonne condition physique. En effet, vous serez amené à travailler dans des positions pas toujours très confortables, parfois à l’extérieur, avec de l’outillage plus ou moins lourd et encombrant. Vous ne devrez donc pas craindre les intempéries, puisque vous devrez exercer votre activité qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il gèle !

auto-entrepreneur multiservice

Le statut auto-entrepreneur est-il adapté pour l’activité de multiservices ?

La quasi totalité des personnes qui se lancent dans le multiservice optent pour le statut d’auto-entrepreneur. En effet, le régime de la micro-entreprise s’avère particulièrement bien adapté en raison de sa simplicité et de sa flexibilité.

Tout d’abord, les démarches de création pour devenir auto-entrepreneur multiservice sont assez simples, même s’il faudra être vigilant sur la manière de libeller l’activité au Centre de Formalités des Entreprises. Ceci dit, vous devrez effectuer des choix importants lors de votre immatriculation. Pour éviter les erreurs lors de la création de votre auto-entreprise, il est recommandé de vous faire accompagner ou de vous former.

Idem d’un point de vue gestion : les obligations comptables de l’auto-entrepreneur en multiservices sont allégées. Vous n’aurez pas de bilan à produire chaque année, et donc pas besoin de faire appel à un expert comptable. Du côté des charges, l’un des avantages du régime auto-entrepreneur c’est qu’en l’absence de chiffre d’affaires, vous n’aurez pas de cotisations sociales minimales à payer. En effet, elles sont calculées selon un pourcentage du CA encaissé.

Vous pouvez également cumuler auto-entreprise et activité salariée, sous certaines conditions. Vous pourrez donc conserver votre emploi salarié et générer un revenu complémentaire grâce à votre statut d’auto-entrepreneur multiservice. Vous pouvez aussi cumuler votre statut auto-entrepreneur avec le chômage.

Enfin, un auto-entrepreneur en multiservices pourra encaisser jusqu’à 72 600 € de CA par an, soit 6 050 € par mois. Ces plafonds de chiffre d’affaires seront donc suffisant pour la grande majorité des personnes qui souhaitent se lancer dans une activité de multiservices.

Pour toutes ces raisons, le statut auto-entrepreneur se révèle être une excellente option pour se lancer dans une activité de multiservices.

guide auto-entrepreneur 2022

Formation 100% financée par votre CPF

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet de création d'auto-entreprise en suivant notre formation en ligne élaborée par des experts du statut auto-entrepreneur.

La réglementation applicable à l’auto-entrepreneur multiservice

Avant de se lancer dans cette activité, mieux vaut connaître la réglementation à respecter, notamment pour rester dans le cadre de ce qu’il est possible de faire en tant qu’auto-entrepreneur en multiservices. Voici quelques précisions importantes sur la réglementation applicable à cette activité.

Faut-il un diplôme pour être auto-entrepreneur homme toutes mains ?

Les activités de multiservices font partie des activités pouvant être exercées en tant qu’auto-entrepreneur sans diplôme. En effet, les petits travaux que peut effectuer un auto-entrepreneur homme toutes mains ne nécessitent pas de qualification professionnelle spécifique. Cela exclut donc toutes les activités du bâtiment qui sont quant à elles soumises à qualification.

De plus, le Stage de Préparation à l’Installation (SPI) étant devenu facultatif, il n’est donc plus obligatoire de suivre cette formation avant de créer votre auto-entreprise.

Tout le monde peut donc créer une micro-entreprise de multiservice, à condition d’être bricoleur !

Quelles activités peuvent être exercées par l’auto-entrepreneur en multiservices ?

Un auto-entrepreneur en multiservices ne peut pas tout faire. Seules certaines activités peuvent être exercées par les hommes à tout faire.

Les activités de petits bricolages sont précisément définies sur le site officiel des Services à la Personne. Ces travaux de petits bricolages s’entendent des prestations :

  • élémentaires et occasionnelles,
  • n’appelant pas de savoir-faire professionnel particulier,
  • et pouvant être réalisées en 2 heures maximum.

Ainsi, il s’agira de petits travaux simples comme fixer une étagère, monter un meuble en kit, remplacer une ampoule, installer des petits équipements de sécurité comme un détecteur de fumée ou une barre d’appui, remplacer un joint, etc.

C’est pourquoi les activités du bâtiment (gros oeuvre, second oeuvre et finitions) ne peuvent pas être exercées par les auto-entrepreneurs hommes toutes mains. En effet, ces activités nécessitent d’avoir un diplôme ou 3 ans d’expérience en tant que salarié. Sont également exclues des prestations de petits bricolages les activités de déménagement, de débarras de caves et greniers et d’enlèvement de matériels.

De même, les petits travaux de jardinage sont également encadrés. Le site des services à la personne précise notamment qu’il s’agit de travaux d’entretien courant des jardins ou des potagers des particuliers, mais que ces prestations ne comprennent pas la conception paysagère, la vente des plantes, de matériels ou de produits, l’élagage et le terrassement.

Concrètement, il s’agit de petits travaux de jardinage comme : le débroussaillage, la tonte de la pelouse, la taille des haies et des arbres, la récolte des fruits et légumes pour la consommation personnelle, l’enlèvement des déchets occasionnés par la prestation de petit jardinage, etc.

Enfin, sachez que la vente de marchandises, de produits et de matériels divers est totalement exclue de l’activité de multiservice si vous avez fait une déclaration en tant qu’organisme de services à la personne (elle pourra être admise si vous ne souhaitez pas vous déclarer en tant qu’entreprise de services à la personne). L’approvisionnement des petites fournitures nécessaires à l’intervention peut toutefois être effectué à prix coûtant contre remboursement mais n’ouvre pas droit au crédit d’impôt (on parle alors de frais de débours).

ⓘ ATTENTION !

Sachez que si vous réalisez avec votre auto-entreprise de multiservice des prestations réglementées sans les qualifications requises, vous pouvez être poursuivi en justice.

En effet, si par exemple vous montez un mur et que ce dernier s’effondre et blesse quelqu’un : votre responsabilité civile et votre responsabilité pénale pourront être engagées.

Prenez donc garde, exercer une activité réglementée sans diplôme peut vous coûter très cher.

Est-il possible de facturer des prestations de plus de 2 heures en tant qu’auto-entrepreneur multiservice ?

Cette question revient souvent chez les auto-entrepreneurs hommes toutes mains : est-il possible de travailler plus de 2h pour une prestation de petit bricolage ?

Vous avez certainement pu lire sur internet qu’un micro-entrepreneur multiservice ne peut pas intervenir plus de deux heures par prestation. Sachez que cette information n’est que partiellement vraie. En effet, vous pourrez légalement intervenir plus de 2 heures pour un client, mais pas dans tous les cas. Il existe en fait 2 cas de figure.

Si vous êtes déclaré comme entreprise de service à la personne et que vos clients souhaitent bénéficier de la fameuse réduction d’impôt, alors vos interventions ne devront pas dépasser 2 heures.

En revanche, si votre prestation n’est pas effectuée dans le cadre des activités de services à la personne ouvrant droit à un crédit d’impôt, vous pouvez alors facturer plus de 2h de travaux à vos clients.

ⓘ Bon à savoir :

Rien ne vous empêche d’effectuer des prestations de plus de 2 heures par client en tant qu’auto-entrepreneur multiservice. La seule limite est que, pour faire bénéficier à votre clientèle de la réduction d’impôt réservée aux activités de services à la personne, vous ne pouvez pas dépasser deux heures par intervention.

➜ Plus d’infos :  Auto-entrepreneur en service à la personne.

Faut-il obligatoirement s’assurer en tant qu’auto-entrepreneur multiservice ?

Il n’existe aucune obligation d’assurance pour l’auto-entrepreneur homme toutes mains. Cependant, l’activité comporte de nombreux risques, à la fois pour vous mais aussi pour vos clients. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident qui pourrait engendrer des blessures plus ou moins graves pour vous, ou encore occasionner des dégâts aux biens de vos clients.

C’est pourquoi nous vous conseillons de souscrire à certaines assurances pour éviter les déconvenues :

  • Une mutuelle santé : pour la prise en charge des frais de santé non couverts par le régime général, notamment en cas d’hospitatlisation suite à un accident ;
  • Une assurance prévoyance santé : pour vous assurer un revenu de remplacement en cas d’incapacité temporaire ou permanente d’exercer votre activité en cas d’accident ;
  • Une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) : pour vous couvrir en cas de dommages causés à vos clients dans le cadre de l’exercice de votre activité.

Les auto-entrepreneurs en multiservices n’ont pas d’obligation de souscrire une assurance décennale non plus. En effet, cette assurance n’est obligatoire que pour les artisans du bâtiment.

Pour en savoir plus, consulter notre article sur les assurances auto-entrepreneur.

guide auto-entrepreneur 2022

Le Guide Gratuit Auto-Entrepreneur 2022

Nos experts ont condensé les informations essentielles à retenir sur le régime auto-entrepreneur dans ce guide PDF gratuit de plus de 20 pages : les démarches de création, les différentes charges, les obligations comptables, les plafonds, etc.

Les démarches pour devenir auto-entrepreneur multiservice

Afin de devenir auto-entrepreneur multiservice, il faudra déclarer la création de votre auto-entreprise au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent afin d’obtenir votre numéro SIRET et votre extrait Kbis. Une fois votre auto-entreprise créée, vous pourrez également faire une déclaration en tant qu’organisme de Services À la Personne (SAP). Cette dernière vous permettra de faire bénéficier d’avantages fiscaux à vos clients, sous certaines conditions.

Les formalités de création d’une auto-entreprise de multiservices

Le Centre de Formalités des Entreprises compétent pour créer une auto-entreprise dans le multiservices est celui de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA). En effet, il s’agit d’une activité de prestation de service artisanale. Vous serez donc inscrit au Répertoire des Métiers (RM) et vous recevrez un extrait D1P (équivalent de l’extrait Kbis pour les artisans).

Il faudra transmettre un dossier d’immatriculation au CFE en remplissant un formulaire de création, le cerfa P0 CM Micro-Entrepreneur. Des pièces justificatives devront également être jointes au dossier : justificatif de domicile, copie de la pièce d’identité, déclaration sur l’honneur de non condamnation, etc.

L’inscription peut être effectuée gratuitement en ligne, sur les sites cfe-metiers.com, guichet-entreprises.fr, ou encore sur le nouveau guichet unique pour les formalités d’entreprises formalites.entreprises.gouv.fr.

ⓘ Bon à savoir :

Des choix importants doivent être fait lors de l’immatriculation de votre auto-entreprise. Ces choix peuvent impacter le montant des différentes charges à payer, mieux vaut donc ne pas se tromper. De plus, la manière dont vous libellez les activités exercées dans votre auto-entreprise de multiservices a également une importance cruciale afin d’éviter un rejet de votre dossier par le CFE de la Chambre de Métiers.

Pour éviter les erreurs et réduire au maximum le montant de vos différentes charges sociales et fiscales, il est fortement recommandé de vous faire accompagner pour la création de votre auto-entreprise de multiservices.

Je veux être accompagné

Après l’envoi de votre dossier d’immatriculation, il faut compter en général entre 2 à 6 semaines pour recevoir votre numéro SIRET et votre extrait Kbis d’auto-entrepreneur multiservice.

Il est également important de préciser qu’en fonction des activités exercées dans votre micro-entreprise de multiservices, vous dépendrez peut-être en plus du CFE de la Chambre de Commerce et d’Industrie, et vous serez donc inscrit aussi au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

La déclaration en tant qu’organisme de Services À la Personne (SAP)

En tant qu’auto-entrepreneur homme toutes mains, vous avez la possibilité de vous déclarer en tant qu’organisme de Services À la Personne. Bien que facultative, cette déclaration vous permettra ensuite de faire bénéficier d’avantages fiscaux à vos clients.

Les conditions à remplir pour pouvoir se déclarer comme organisme de SAP

Pour que vous puissiez vous déclarer comme organisme de SAP en tant qu’auto-entrepreneur multiservice, vous devrez respecter plusieurs conditions :

  • N’exercer que des activités comprises dans la liste des 26 activités de SAP au sein de votre auto-entreprise ;
  • Ne travailler qu’avec des clients particuliers et à leur domicile.

En effet, pour être éligible à la déclaration en tant qu’organisme de SAP, vous ne devez exercer QUE des activités de services à la personne listées précisément, et vous ne pourrez pas travailler avec des clients professionnels (agences immobilières, syndics de copropriété, etc.).

D’autre part, pour vos petits travaux de bricolages, vous devrez également respecter ces 3 conditions :

  • Les prestations doivent être élémentaires et occasionnelles,
  • Elles ne doivent pas nécessiter un savoir-faire professionnel particulier impliquant une qualification professionnelle (diplôme ou expérience),
  • Elles doivent pouvoir être réalisées en 2h maximum par intervention.

Concernant les petits travaux de jardinages, les prestations doivent être uniquement des travaux d’entretien courant des jardins et potagers de particuliers. Les activités des paysagistes sont donc exclues du champ d’application des petits travaux de jardinage en service à la personne (conception paysagère, vente de matériels, plantes, produits et outillages, élagage, travaux de terrassement, etc.).

Si tous ces critères sont remplis, vous pouvez alors procéder à une déclaration simple en tant qu’organisme de SAP. En effet, les activités de l’auto-entrepreneur homme toutes mains ne sont pas soumises à agrément ou à autorisation.

devenir auto-entrepreneur multiservice

Comment se déclarer et s’enregistrer comme organisme de SAP ?

La déclaration peut se faire de 2 manières :

Cette déclaration devra être accompagnée de plusieurs pièces justificatives :

  • La raison sociale de l’entreprise (en fournissant l’extrait d’immatriculation),
  • Les services à la personne proposés (également indiqués sur l’extrait d’immatriculation),
  • Et l’engagement d’exercer l’activité à titre exclusif.

Si votre dossier est accepté, vous serez enregistré dans la base de données Nova et votre déclaration sera valable sans limitation de durée.

Si vous souhaitez pouvoir vous faire rémunérer en CESU préfinancés, il vous faudra également vous affilier au CRCESU.

Les avantages à se déclarer en tant qu’organisme de services à la personne

Les avantages à obtenir la qualité d’organisme de SAP sont nombreux pour l’auto-entrepreneur en multiservices.

Tout d’abord, vous pourrez faire bénéficier à vos clients d’une réduction ou d’un crédit d’impôt d’un montant de 50% du prix de vos prestations, dans la limite de 250 € par an pour les prestations de petits bricolages et de 2 500 € par an pour les prestations de jardinages courants.

De plus, vous aurez également la possibilité de vous faire rémunérer en Chèques Emploi Service Universel (CESU) préfinancés, à condition de vous être préalablement affilié au CRCESU. Bonne nouvelle, depuis janvier 2019, les auto-entrepreneurs sont exonérés des frais d’inscription au CRCESU !

Il est donc évident que les auto-entrepreneurs en multiservices qui choisissent de se déclarer comme organisme de SAP auront un avantage concurrentiel non négligeable à faire valoir auprès de leurs clients !

Les obligations de l’auto-entrepreneur homme toutes mains en tant qu’organisme de SAP

Le fait d’être déclaré comme organisme de services à la personne implique quelques obligations supplémentaires pour l’auto-entrepreneur multiservices :

  • Apposer le logo des services à la personne sur tous vos documents (devis/factures, publicités, etc.) ;
  • Transmettre vos données d’activités trimestriellement et annuellement sur l’extranet Nova ;
  • Et transmettre à tous vos clients une attestation fiscale annuelle avant le 31 mars de l’année N+1 pour qu’ils puissent bénéficier des avantages fiscaux.

Voici le logo à utiliser sur tous vos documents en tant qu’auto-entrepreneur multiservice déclaré comme organisme de services à la personne :

logo services a la personne auto-entrepreneur multiservice

ⓘ Bon à savoir :

Le non-respect de ces obligations, notamment concernant la transmission des données d’activités, peut entrainer le retrait de votre déclaration. Vos clients ne pourraient donc plus profiter des avantages fiscaux, et il vous faudrait attendre un délai de 12 mois avant de pouvoir faire une nouvelle déclaration ! Veillez donc à bien respecter ces obligations pour éviter les déconvenues.

guide auto-entrepreneur 2022

Le Guide Gratuit Auto-Entrepreneur 2022

Nos experts ont condensé les informations essentielles à retenir sur le régime auto-entrepreneur dans ce guide PDF gratuit de plus de 20 pages : les démarches de création, les différentes charges, les obligations comptables, les plafonds, etc.

Les charges de l’auto-entrepreneur multiservice

Comme tout auto-entrepreneur, l’homme toutes mains aura différentes charges à payer : cotisations sociales, contribution à la formation professionnelle, impôt sur le revenu, cotisation foncière des entreprises, etc. Voici le détail des charges à payer pour un auto-entrepreneur qui exerce une activité de multiservices.

Les cotisations sociales de l’homme toutes mains auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur en multiservices exerce différentes activités de prestations de services artisanales ou commerciales, qui appartiennent à la catégorie fiscale des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Le taux de cotisations sociales pour cette catégorie d’activité est de 22% du chiffre d’affaires en 2022.

Chaque mois ou chaque trimestre, en fonction de la périodicité choisie, il faudra effectuer une déclaration de chiffre d’affaires à l’URSSAF afin de payer vos cotisations sociales.

ⓘ Bon à savoir :

Si vous êtes éligibles à l’ACRE, vous pourrez bénéficier d’une exonération partielle de cotisations sociales (50% d’exonération) pendant 12 mois maximum. Dans ce cas, votre taux de cotisations sociales sera de 11% du chiffre d’affaires au lieu de 22%.

➜ Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’exonération ACRE pour les auto-entrepreneurs

Lors de ses déclarations à l’URSSAF, l’auto-entrepreneur en multiservices sera également redevable de certaines taxes et contribution complémentaires, également calculées selon un pourcentage de son CA :

  • La Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) : 0,3% du CA ;
  • La Taxe pour Frais de Chambre Consulaire (TFCC) : 0,48% du CA à partir de la 2ème année d’activité.

Le fait de cotiser à la CFP vous permettra d’acquérir des droits à la formation au titre de votre Compte Personnel de Formation (CPF) et via votre fond d’assurance formation de travailleur indépendant, le FAFCEA. Vous pourrez ainsi vous faire financer certaines formations en tant qu’auto-entrepreneur.

La TFCC est une taxe additionnelle à la Cotisation Foncière des Entreprises qui permet de financer les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) et les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) dont sont redevables les auto-entrepreneurs qui sont inscrits soit en CMA, soit en CCI, soit auprès des deux.

L’impôt sur le revenu de l’auto-entrepreneur en multiservices

Vous aurez 2 possibilités pour le paiement de votre impôt en tant qu’auto-entrepreneur multiservice : l’imposition par défaut au prélèvement à la source ou l’option pour le Versement Fiscal Libératoire de votre impôt auto-entrepreneur.

Avec le mode d’imposition de droit commun, le prélèvement à la source, 50% de votre chiffre d’affaires sera considéré comme du revenu imposable. Le revenu imposable global de votre foyer fiscal sera donc calculé en ajoutant 50% de votre CA aux autres revenus de votre foyer. Puis le montant de votre impôt sera calculé en appliquant le barème progressif de l’impôt sur le revenu, sur l’ensemble de vos revenus.

À condition d’y être éligible, vous pouvez opter, lors de la création de votre auto-entreprise, pour le 2ème mode d’imposition possible : le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, vous paierez votre impôt sur le revenu dû pour votre activité d’auto-entrepreneur en multiservices en même temps que vos cotisations sociales, lors de vos déclarations de CA à l’URSSAF. Dans ce cas, un taux de 1,7% de votre CA sera prélevé en plus par l’URSSAF pour le paiement de votre impôt sur le revenu auto-entrepreneur.

Étudiez bien le mode d’imposition à choisir lors de votre création… En effet, ce choix impacte directement le montant de votre impôt sur le revenu et un mauvais choix peut vous conduire à payer des centaines d’euros d’impôts par an en trop, qui ne seront pas remboursés ! Si vous n’êtes pas sûr de faire le bon choix, n’hésitez pas à vous faire accompagner par nos experts pour la création de votre auto-entreprise de multiservices.

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) pour l’auto-entrepreneur multiservice

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) est un impôt local communal dû par toutes les entreprises en France, y compris par les auto-entrepreneurs. Cette taxe est due même en l’absence de local professionnel ou lorsque vous exercez au domicile de vos clients. Dans ce cas, la CFE sera calculée selon une base minimale d’imposition ainsi qu’un taux d’imposition votés par votre commune.

En tant qu’auto-entrepreneur en multiservices, vous serez imposé à la CFE selon la base forfaitaire minimum, puisque vous exercez votre activité au domicile de vos clients.

La première année civile de création de votre auto-entreprise, vous en serez exonéré. À compter de la 2ème année d’activité, vous en serez redevable. Le montant de la CFE varie généralement entre 200 € et 600 € par an pour les auto-entrepreneurs.

ⓘ Bon à savoir :

Il est possible que vous puissiez bénéficier d’une exonération permanente de CFE en tant qu’auto-entrepreneur multiservice, puisque vous serez inscrit au répertoire des métiers en tant qu’artisan. Pour bénéficier de cette exonération, il faudra en faire la demande par courrier à votre Service des Impôts des Entreprises. Vous retrouverez un modèle de courrier à télécharger gratuitement pour demander cette exonération dans notre article complet sur la CFE auto-entrepreneur.

FAQ : Devenir auto-entrepreneur multiservice

Que peut-on faire en tant qu'auto-entrepreneur en multiservice ?

L'activité de multiservice, ou homme toutes mains, consiste à effectuer des petits travaux de bricolages non réglementés. Il ne s'agit pas d'activités du gros oeuvre ou du second oeuvre du bâtiment qui elles sont réglementées.

Comment devenir auto-entrepreneur en multiservice ?

Pour devenir auto-entrepreneur en multiservice, il faut s'inscrire au Répertoire des Métiers. Cette inscription dépend du Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre de Métiers. L'inscription peut se faire en ligne, ou directement auprès de la Chambre de Métiers de votre département.

Quelles sont les charges d'un auto-entrepreneur en multiservice ?

Il s'agit d'une activité de prestation de service artisanale. Le taux de cotisations sociales est de 22%, sauf si vous bénéficiez de l'ACRE. D'autres charges sont à prévoir : impôts, CFE, contribution à la formation professionnelle, etc.

Faut-il un diplôme pour devenir auto-entrepreneur multiservice ?

Non, l'activité de multiservice homme toutes mains n'est pas réglementée. Vous n'aurez donc pas à fournir de diplôme pour pouvoir exercer cette activité en tant qu'auto-entrepreneur.

Mon-AutoEntreprise.fr est le partenaire référent des auto-entrepreneurs. Nous simplifions votre quotidien de freelance en décryptant les infos et actualités du régime et en vous accompagnant à chaque étape de votre projet.

Description de l'article
Auto-Entrepreneur multiservice homme toutes mains
Titre
Auto-Entrepreneur multiservice homme toutes mains
Description
Découvrez notre guide complet afin de tout savoir sur l'activité de multiservice homme toutes mains en tant qu'auto-entrepreneur.
Auteur
Mon-AutoEntreprise.fr