Auto-Entrepreneur en nettoyage : Le guide pour se lancer dans l’aide-ménagère

Publié le 12 janvier 2022

Pour les personnes à cheval sur la propreté et qui aiment faire le ménage, devenir auto-entrepreneur nettoyage peut être une bonne solution pour générer un revenu complémentaire. De plus, avec la récente crise sanitaire du Covid, l’activité de nettoyage courant des bâtiments connaît un nouvel essor, notamment pour le nettoyage et la désinfection des bureaux et locaux professionnels. Il est donc évident qu’il y a une belle opportunité à saisir en devenant auto-entrepreneur en nettoyage ! De nombreuses personnes en ont d’ailleurs profité pour se lancer à temps plein et faire de leur auto-entreprise de nettoyage leur activité principale.

Alors, si vous aussi vous souhaitez devenir une véritable fée du logis indépendante, ce guide est fait pour vous ! Nous vous y expliquons tout ce qu’il faut savoir pour créer une activité d’aide-ménagère et devenir agent d’entretien facilement grâce au statut auto-entrepreneur.

Les infos essentielles à retenir sur l’auto-entrepreneur en nettoyage

CFE compétent auto-entrepreneur nettoyage

Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent :

Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

code ape auto-entrepreneur nettoyage

Code APE généralement attribué par l’INSEE :

82.21Z – Nettoyage courant des bâtiments 

plafond CA auto-entrepreneur agent d'entretien

Seuil de CA de l’auto-entrepreneur en nettoyage :

72 600 € de CA HT par an

catégorie fiscale auto-entrepreneur nettoyage courant batiment

Catégorie fiscale de l’aide-ménagère en auto-entreprise :

Prestation de service artisanale – Micro BIC

rémunération micro-entreprise nettoyage

Rémunération de l’agent d’entretien auto-entrepreneur :

À partir de 15 € de l’heure

charges auto-entrepreneur ménage

Cotisations sociales de l’auto-entrepreneur en nettoyage :

22% du chiffre d’affaires

Ce qu’il faut savoir sur l’activité de nettoyage en auto-entreprise

En quoi consiste l’activité d’agent d’entretien ou de femme de ménage ?

Cette activité a de nombreuses appellations : femme de ménage, agent d’entretien, nettoyage courant des bâtiments, aide-ménagère, entretien de la maison, etc.

L’auto-entrepreneur en nettoyage peut exercer aussi bien chez les particuliers qu’auprès d’une clientèle de professionnels (entreprises, copropriétés, administrations, secteur hospitalier, etc.).

Si vous souhaitez faire des ménages à domicile auprès d’une clientèle de particuliers uniquement, vous pourrez dans ce cas exercer votre activité dans le cadre des services à la personne. Vos clients pourront dans ce cas profiter d’avantages fiscaux intéressants.

Très concrètement, voici les différents services de nettoyages généralement proposés par les auto-entrepreneurs dans ce domaine :

  • Le lavage des différents types de sols ;
  • Le nettoyage des vitres ;
  • L’entretien des différents équipements ménagers et informatiques ;
  • Le dépoussiérage des meubles ;
  • Le nettoyage des surfaces ;
  • La désinfection des lieux ;
  • Le rangement de la maison ;
  • L’entretien du linge (lavage et repassage) ;
  • etc.

Pour diversifier son activité et augmenter ses revenus, l’auto-entrepreneur en nettoyage pourra également proposer certaines prestations complémentaires comme des retouches en couture, la livraison des courses à domicile, la préparation des repas, etc.

En fonction des besoins et des attentes de vos clients, la fréquence de vos interventions pourra varier :

  • Des prestations régulières, notamment pour l’entretien courant des locaux ou de la maison ;
  • Des prestations plus ponctuelles, par exemple en raison d’un évènement particulier ou pour un grand ménage de printemps.

Pour bien cadrer vos missions, il est donc recommandé de signer un contrat de prestation de service de nettoyage avec vos clients.

Le matériel nécessaire pour l’auto-entrepreneur en nettoyage

En fonction de votre clientèle, le matériel pourra soit être fourni par vos clients (c’est généralement le cas chez les particuliers), soit être à votre charge. En grande majorité, les produits d’entretien ainsi que le matériel de nettoyage sont fournis par le client à la femme de ménage ou à l’agent d’entretien.

Si ce n’est pas le cas et que vous devez vous-même acheter le matériel et les produits ménagers, pensez à répercuter les coûts de ces achats sur le prix de vos prestations lorsque vous fixez vos tarifs en tant qu’auto-entrepreneur.

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour exercer votre activité d’aide-ménagère en tant qu’auto-entrepreneur :

  • Balais, brosses, et aspirateur ;
  • Serpillères et seau ;
  • Éponges, chiffons et peaux de chamois ;
  • Raclette à vitre ;
  • Sacs poubelles ;
  • etc.

Les produits ménagers à utiliser dépendent quant à eux des surfaces à nettoyer mais aussi des exigences de vos clients concernant leurs qualités et leurs caractéristiques.

L’hygiène étant l’un des éléments fondamentaux de votre activité, veillez à laver régulièrement le matériel utilisé et à le renouveler dès que nécessaire.

Enfin, si vous utilisez des produits dangereux ou allergènes (aérosols, javel, etc.), il est fortement recommandé d’utiliser des gants et des masques filtrant pour éviter tout risque de blessure ou d’inhalation.

auto-entrepreneur nettoyage produits d'entretien et matériel

Les qualités et compétences requises pour devenir auto-entrepreneur dans le nettoyage

Même s’il est possible de devenir auto-entrepreneur dans le nettoyage sans diplôme, cette activité n’est pas pour autant faite pour tout le monde. Pour exercer l’activité de femme de ménage ou d’agent d’entretien des bâtiments, vous devrez faire preuve de certaines qualités indispensables :

  • La flexibilité et l’adaptation : vous devrez jongler avec les contraintes horaires de vos clients et être disponible tôt le matin ou tard le soir dans certains cas ;
    La discrétion : en évoluant dans l’intimité de vos clients, vous devrez faire preuve de discrétion et veiller à bien respecter leur vie privée ;
  • L’autonomie : vos clients pourront être occupés ou absent lors de vos interventions, vous devrez donc faire preuve d’autonomie et d’organisation pour anticiper les difficultés et planifier vos tâches ;
  • L’honnêteté : encore une fois, vous intervenez au domicile de vos clients, l’honnêteté est donc une qualité essentielle afin de mettre en place un climat de confiance avec vos clients ;
  • La connaissance des produits d’entretien : afin de ne pas endommager les biens de vos clients, vous devrez avoir une parfaite connaissance des produits à utiliser ou à ne pas utiliser selon le type de surface ou d’objet que vous serez amené à nettoyer.

Enfin, comme tout chef d’entreprise, l’auto-entrepreneur aide-ménagère devra également avoir un minimum de compétences en gestion d’entreprise et en développement commercial pour pérenniser son activité et se développer.

La réglementation applicable à l’auto-entrepreneur dans le nettoyage et le ménage à domicile

Il n’y a pas de réglementation qui limite l’accès à cette activité sous un statut d’auto-entrepreneur : vous pouvez devenir auto-entrepreneur dans le nettoyage sans diplôme.

Si vous souhaitez exercer votre activité dans le cadre des services à la personne afin de faire bénéficier à vos clients d’avantages fiscaux, vous devrez dans ce cas travailler uniquement avec des clients particuliers. En effet, les entreprises ayant un agrément de services à la personne délivré par la Direccte ne peuvent pas travailler pour des clients professionnels.

Concernant la question relative aux assurances professionnelles, bien qu’elles ne soient pas obligatoires d’un point de vue légal, il est toutefois vivement recommandé de souscrire à minima une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). En effet, cette assurance couvrira les risques liés à votre activité et les dommages que vous pourriez causer à l’un de vos clients comme la casse ou la dégradation d’un bien de votre client (tâche, brûlure, etc.) par exemple.

Les démarches pour créer une auto-entreprise de nettoyage

Qui peut devenir auto-entrepreneur dans le nettoyage et le ménage ?

Tout le monde peut devenir auto-entrepreneur pour exercer une activité d’aide-ménagère. Aucun diplôme ou expérience n’est nécessaire. Il suffit simplement d’être de nationalité française, européenne, ou même étrangère à condition d’avoir un titre de séjour vous autorisant à travailler en France. Vous devrez également disposer d’une adresse en France pour ouvrir votre micro-entreprise de nettoyage.

Vous pouvez également devenir auto-entrepreneur en nettoyage en complément d’une activité salariée, avec un statut étudiant, ou encore avec une pension de retraite afin de générer des revenus complémentaires. Il est même possible de cumuler vos indemnités chômage avec les revenus tirés de vos ménages en auto-entreprise.

Quelles sont les formalités pour devenir femme de ménage ou agent d’entretien auto-entrepreneur ?

Comme pour toute création d’auto-entreprise, vous devrez remplir un formulaire de création (le cerfa P0 CMB) et le transmettre au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent.

L’activité de nettoyage courant des bâtiments est une activité de prestation de service qui relève du secteur de l’artisanat. Le CFE compétent est donc la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de votre département.

Les démarches d’inscription de votre auto-entreprise de nettoyage peuvent être effectuées gratuitement en ligne, via le site des Chambres de Métiers ou via Guichet-Entreprises. Lors de votre inscription, vous devrez également fournir certaines pièces justificatives pour compléter votre dossier de création d’auto-entreprise de nettoyage : votre pièce d’identité, un justificatif de domicile, une déclaration sur l’honneur de non condamnation mentionnant votre filiation, une attestation d’information de votre conjoint, etc.

Une fois les démarches effectuées, la chambre de métiers traitera votre dossier et procédera à votre inscription au Répertoire des Métiers. Vous recevrez ensuite vos numéros SIREN et SIRET ainsi que votre extrait D1P, qui est l’équivalent de l’extrait Kbis pour l’auto-entrepreneur dans le nettoyage.

ⓘ ATTENTION !

Vous devrez faire plusieurs choix importants sur le formulaire de création de votre auto-entreprise : manière de libeller l’activité, date de début d’activité, périodicité de vos déclarations de CA, option ou non pour le versement libératoire de l’impôt, etc. De nombreuses personnes commettent des erreurs lors de la création de leur auto-entreprise en effectuant seules ces démarches. Attention, ces erreurs peuvent avoir des conséquences plus ou moins lourdes et coûter très cher…

Afin d’éviter ces erreurs, vous pouvez confier vos démarches de création à nos experts !

La déclaration en tant qu’organisme de services à la personne pour l’auto-entrepreneur proposant ses services de nettoyage aux particuliers

L’entretien de la maison et les travaux ménagers font partie des 26 activités de services à la personne pouvant être exercées en tant qu’auto-entrepreneur. Par conséquent, si vous décidez de ne travailler qu’avec des clients particuliers, vous pourrez faire une déclaration de services à la personne pour votre auto-entreprise de nettoyage.

Cette déclaration est à effectuer sur le portail NOVA avec le numéro SIREN de votre auto-entreprise. Une fois déclaré, vos clients pourront bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50% du montant des prestations de nettoyage que vous leur facturez, avec un plafond de 12 000 € de crédit d’impôt par an (pouvant, sous conditions, être majoré jusqu’à 20 000 € par an).

En tant qu’auto-entrepreneur en nettoyage déclaré en tant qu’organisme de SAP, vous pourrez également accepter les paiements de vos clients en CESU préfinancés.

Il s’agit là d’un avantage concurrentiel intéressant ! Si vous pouvez bénéficier du statut d’organisme de SAP, n’oubliez pas de le mentionner à vos clients lors de votre prospection et de le mentionner sur vos différents outils de communication (site internet, carte de visite, flyers, etc.).

logo services a la personne auto-entrepreneur multiservice

Les aides pour la création d’une micro-entreprise de nettoyage

Les personnes qui souhaitent devenir auto-entrepreneur dans le domaine du ménage et du nettoyage courant des bâtiments peuvent prétendre à des aides pour la création de leur auto-entreprise.

À condition d’en remplir les critères d’attribution, vous pouvez demander l’ACRE. Il s’agit d’une aide réservée à certains profils de créateurs d’auto-entreprise permettant de bénéficier d’une exonération partielle de cotisations sociales pour la 1ère année d’activité. Grâce à l’ACRE, votre taux de cotisations sociales sera divisé par 2, passant ainsi de 22% à 11% du chiffre d’affaires pour la première année d’activité. Pour en bénéficier, il faudra en faire la demande à l’Urssaf dans les 45 jours qui suivent la création de votre auto-entreprise.

Si vous êtes indemnisé par Pôle Emploi au titre de l’Allocation de Retour à l’Emploi, vous aurez le choix entre le maintien de vos indemnités chômages en complément de vos revenus d’auto-entrepreneur ou demander l’ARCE afin de percevoir vos droits restants sous forme de capital (soit 45% des droits restants versés en 2 fois). Si tel est votre cas, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle Emploi pour connaître les modalités et les démarches supplémentaires à effectuer pour demander cette aide.

Les charges de l’auto-entrepreneur en travaux ménagers

L’auto-entrepreneur en nettoyage est redevable de différentes charges.

En premier lieu, vous devrez payer des cotisations sociales qui s’élèvent à 22% de votre chiffre d’affaires (11% la première année si vous bénéficiez de l’ACRE). À ces cotisations sociales s’ajoutent également la contribution à la formation professionnelle (0,3% du CA) et la taxe pour frais de chambre de métiers (0,48% du CA).

Concernant l’impôt, l’auto-entrepreneur dans le nettoyage devra s’acquitter de 1,7% de son CA lors de ses déclarations Urssaf s’il opte pour le versement libératoire de son impôt sur le revenu. Sans option pour le versement libératoire, son CA est ajouté, après un abattement de 50%, aux autres revenus de son foyer fiscal. Le montant de l’impôt dû par le foyer sera ensuite déterminé en appliquant le barème progressif de l’impôt sur le revenu.

En tant qu’artisan, l’agent d’entretien auto-entrepreneur pourra prétendre à une exonération totale et permanente de Cotisation Foncière des Entreprises. Pour en bénéficier, vous devrez en faire la demande par courrier à votre Service des Impôts des Entreprises.

Enfin, il faut également tenir compte des autres frais professionnels que vous pourrez avoir pour votre activité : compte bancaire, assurances, frais de déplacements, achats de matériels et de produits d’entretiens, etc.

ⓘ Bon à savoir :

Comme tout auto-entrepreneur, il n’est pas possible pour l’auto-entrepreneur dans le nettoyage de déduire ses charges et frais divers de son CA. Vous devez toujours déclarer l’ensemble du CA qui a été facturé et encaissé lors de vos déclarations Urssaf ou lors de votre déclaration d’impôt. La seule exception concernant la déduction de charges concerne la méthode des frais de débours qui répond à des critères et à un formalisme précis.

Les avantages et inconvénients du statut auto-entrepreneur pour faire du nettoyage et des ménages

Les avantages

Le statut auto-entrepreneur a de nombreux avantages pour les personnes qui souhaitent devenir femme de ménage ou agent d’entretien du bâtiment à leur propre compte.

Le premier avantage est la flexibilité et l’accessibilité du statut. En effet, il est possible de créer une auto-entreprise de nettoyage en complément d’une autre activité ou d’une autre source de revenus. Si jamais l’activité ne décolle pas ou que vous n’avez pas suffisamment de temps pour l’exercer, et que vous ne générez aucun chiffre d’affaires, vous n’aurez aucune charge à payer !

Le second avantage est la simplicité du statut auto-entrepreneur. Outre les démarches de création qui sont relativement simples et réduites, la comptabilité et les déclarations sociales et fiscales sont également simplifiées pour les auto-entrepreneurs.

Côté comptabilité, vous devez simplement tenir un livre de recettes, transmettre des factures conformes à vos clients et ouvrir un compte bancaire dédié à l’activité.

Côté déclarations, vous devrez déclarer chaque mois ou chaque trimestre votre CA à l’Urssaf pour payer vos cotisations sociales, faire une déclaration initiale de CFE avant le 31 décembre de l’année de création, et faire votre déclaration d’impôt auto-entrepreneur une fois par an entre avril et juin.

Le troisième avantage concerne la TVA. En effet, l’auto-entrepreneur en nettoyage n’aura pas de TVA à facturer à ses clients tant qu’il ne dépasse pas 34 400 € de CA par an. Il n’y aura donc pas non plus de déclarations de TVA à effectuer !

Le quatrième avantage est directement lié aux 2 précédents : il n’est pas nécessaire de faire appel à un expert-comptable en micro-entreprise puisque la comptabilité est allégée. Vous ne devrez pas produire de bilan comptable et de liasse fiscale chaque année et vous n’avez pas de déclaration de TVA à faire, vous pouvez donc vous passer des services d’un expert-comptable, ce qui permet de faire de belles économies (environ 1500€ HT par an, ce n’est pas rien !).

Enfin, le dernier avantage de ce statut est le montant des charges sociales et des impôts, qui sont parmi les moins élevés par rapport aux autres statuts. Tout compris, il faut compter environ 25% du CA, ce qui est relativement faible par rapport à d’autres statuts où les charges sociales peuvent être beaucoup plus élevées !

Les inconvénients

Le premier inconvénient que l’on peut citer est le fait que le statut auto-entrepreneur est limité en termes de CA. Ainsi, il vous sera possible de bénéficier de la simplicité et des avantages de la micro-entreprise tant que vous ne dépassez pas le plafond de chiffre d’affaires de 72 600 € HT par an.

Le second inconvénient est le revers de la médaille du 3ème avantage précédemment évoqué : tant que vous ne dépassez pas les plafonds du régime de franchise en base de TVA, vous ne pourrez pas récupérer la TVA sur vos frais professionnels.

Enfin, le dernier inconvénient est l’impossibilité de déduire vos charges et frais professionnels de votre CA. En effet, vous devrez toujours déclarer l’intégralité du CA encaissé à l’Urssaf ou aux impôts. Il faudra donc veiller à limiter au maximum vos frais pour que le statut auto-entrepreneur reste intéressant.

Nos conseils pour développer votre activité d’auto-entrepreneur dans le nettoyage

Pour terminer en beauté notre guide vous expliquant comment devenir auto-entrepreneur dans le nettoyage et les ménages à domicile, voici quelques conseils pour vous aider à développer votre activité.

Déclarez-vous en tant qu’organisme de services à la personne

Si vous prévoyez de ne travailler qu’avec des clients particuliers, nous vous conseillons vivement de procéder à votre déclaration de services à la personne. Vous pourrez ainsi faire profiter à vos clients d’avantages fiscaux intéressants, ce qui pourra vous démarquer de certains concurrents qui ne sont pas déclarés comme tel.

Si vous le faites, n’oubliez pas de le préciser lors de votre prospection et sur tous vos documents et supports de communication.

Démarquez-vous de vos concurrents

L’activité de nettoyage est certainement l’une des activités les plus concurrentielles. Essayez-donc de vous démarquez de vos concurrents autant que possible.

Vous pouvez vous démarquer à travers les produits ménagers utilisés :

  • Produits écologiques, naturels, sains, moins agressifs : savon de marseille, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, etc.
  • Produits ménagers “DIY” ou fabriqués à partir de “recettes de grand-mère” ;
  • Évitez les produits jetables au maximum (lingettes, gants en plastique, masques jetables, etc.).

Bref, limitez au maximum l’impact de votre activité sur l’environnement, car ces préoccupations sont de plus en plus intégrées dans la décision d’achat des consommateurs.

Vous pouvez également vous démarquer en proposant des services complémentaires :

  • Livraison des courses à domicile et préparation des repas ;
  • Retouches couture sur des vêtements ;
  • Lavage, repassage, tri et rangement des vêtements ;
  • Nettoyage de meubles anciens ou d’objets précieux en vous formant à des techniques spécifiques ;
  • Etc.

Proposez également à vos clients réguliers vos services pour d’éventuels ménages ponctuels, comme par exemple après un anniversaire, en cas de déménagement, après une soirée festive, etc.

Faîtes-vous connaître au niveau local

Privilégiez une communication locale, puisque l’aide-ménagère est avant tout un service de proximité.

Voici quelques idées de stratégies à mettre en place pour trouver vos premiers clients et développer votre clientèle :

  • Contactez le journal local et les mairies des communes voisines pour demander si un encart peut être publié concernant la création de votre entreprise ;
  • Distribuez des flyers dans les commerces de proximité se trouvant dans votre zone de chalandise ;
  • Développez l’effet bouche-à-oreille en sollicitant les avis et recommandations de vos clients (pourquoi pas proposer une réduction sur la prochaine prestation si vous trouvez un nouveau client grâce à une recommandation) ;
  • Créez votre fiche Google My Business pour être visible sur internet localement ;
  • Inscrivez-vous sur des sites et plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels.

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en mains pour devenir auto-entrepreneur en nettoyage ! Pour simplifier votre création et éviter les erreurs, n’hésitez pas à confier à nos experts les démarches de création de votre auto-entreprise de nettoyage.

F.A.Q. : Devenir auto-entrepreneur nettoyage

Peut-on devenir auto-entrepreneur nettoyage sans diplôme ?

Oui, l'activité d'auto-entrepreneur nettoyage n'est pas réglementée. Il est donc possible de créer une micro-entreprise de nettoyage sans diplôme ou sans expérience professionnelle préalable.

Comment devenir auto-entrepreneur nettoyage ?

Pour créer son auto-entreprise, la femme de ménage ou l'agent d'entretien devra remplir un formulaire de création auto-entrepreneur (cerfa P0) pour s'immatriculer au Répertoire des Métiers auprès de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat. Les démarches peuvent être effectuées en ligne.

Quels sont les tarifs d'un auto-entrepreneur dans le nettoyage ?

Pour cette activité, les tarifs commencent en général aux alentours de 15€ de l'heure. Selon votre expérience et les prestations et services de nettoyage proposés, les tarifs peuvent monter jusqu'à 40 ou 50 euros de l'heure.

Mon-AutoEntreprise.fr est le partenaire référent des auto-entrepreneurs. Nous simplifions votre quotidien de freelance en décryptant les infos et actualités du régime et en vous accompagnant à chaque étape de votre projet.

Devenez Auto-Entrepreneur en nettoyage facilement

Déjà plus de 10 000 Auto-Entrepreneurs nous ont fait confiance pour leurs démarches de création, pourquoi pas vous ?

Devenir Auto-Entrepreneur

✔ Simple & rapide  ✔ Conseillers disponibles  ✔ Dossier traité en 24h