Devenir Auto-Entrepreneur Technicien Fibre Optique : Le Guide complet pour se lancer

Publié le 3 novembre 2023

L’activité de technicien fibre optique est en pleine expansion, comme en témoigne le nombre croissant d’auto-entrepreneur fibre optique chaque année. En effet, bien que plus de 80% des foyers soient raccordables en 2023, seuls 62% des abonnés à internet ont franchi le pas (source : Ariase). Il y a donc encore de belles opportunités à saisir !

Alors, pourquoi ne pas surfer sur cette vague d’opportunités en devenant technicien fibre optique en micro-entreprise ? 🏄‍♂️

Si l’idée de devenir indépendant dans ce domaine vous séduit, alors vous êtes au bon endroit ! Ce guide complet vous explique tout ce qu’il faut savoir pour créer votre auto-entreprise dans la fibre optique en 2023 : réglementations, formation, démarches de création… Sans oublier nos conseils pour réussir !

Alors pour éclairer votre lanterne et faire la lumière sur cette profession en plein essor, poursuivez votre lecture ! 💡

Sommaire : Le guide pour devenir Auto-Entrepreneur Technicien Fibre Optique

L’auto-entrepreneur fibre optique : les infos essentielles à retenir

Ce qu’il faut savoir sur l’activité de technicien fibre optique en auto-entreprise

  1. Le marché de la fibre optique est en plein essor
  2. En quoi consiste l’activité de technicien fibre optique ?
  3. Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir auto-entrepreneur en fibre optique ?
  4. Combien gagne technicien fibre optique indépendant en auto-entreprise ?

Quelle est la réglementation applicable à la fibre optique en auto-entreprise ?

  1. Un diplôme est-il obligatoire ?
  2. Point sur l’habilitation électrique du technicien fibre optique auto-entrepreneur
  3. Est-il obligatoire de souscrire à des assurances professionnelles en tant que technicien fibre optique ?

Comment devenir technicien fibre optique auto-entrepreneur ?

  1.  Qui peut devenir technicien de fibre optique sous le statut auto-entrepreneur ?
  2. Quelles formalités faut-il accomplir pour créer une micro-entreprise en tant que technicien de fibre optique ?
  3. Quelles sont les étapes clés de la création d’une auto-entreprise en tant que technicien fibre optique ?

Quelles sont les charges du technicien fibre optique auto-entrepreneur ?

  1. Les charges sociales
  2. Les charges fiscales

Quelles sont les obligations comptables et déclaratives du technicien fibre optique en auto-entreprise ?

  1. Les déclarations à effectuer
  2. Les obligations comptables

Nos conseils pour réussir en tant que technicien fibre optique indépendant

F.A.Q. : réponses aux questions fréquentes sur l’activité de technicien fibre optique en micro-entreprise

L’auto-entrepreneur fibre optique : les infos essentielles à retenir

CFE-auto-entrepreneur-technicien fibre optique

Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent :

Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

code-ape-auto-entrepreneur-technicien fibre optique

Code APE généralement attribué par l’INSEE :

4321A – Travaux d’installation électrique

plafond-CA-auto-entrepreneur-technicien fibre optique

Plafonds de CA pour l’auto-entrepreneur fibre optique :

77 700 €
categorie-fiscale-auto-entrepreneur-technicien fibre optique

Catégorie fiscale du technicien fibre optique en auto-entreprise :

Micro BIC

tarif-horaire-technicien fibre optique-auto-entrepreneur

Rémunération de l’auto-entrepreneur fibre optique :

De 20K à 40K€ par an

charges-technicien fibre optique-auto-entrepreneur

Cotisations sociales de l’auto-entrepreneur en fibre optique :

21,2% du CA

Ce qu’il faut savoir sur l’activité de technicien fibre optique en auto-entreprise

L’activité de technicien fibre optique a le vent en poupe depuis 2013, grâce au Plan France Très Haut Débit (FPTHD). Voyons plus précisément en quoi consiste l’activité d’auto-entrepreneur fibre optique.

La fibre optique : un marché en plein essor

Le gouvernement français a beaucoup investi dans le développement du réseau internet très haut débit, notamment avec le Plan France Très Haut Débit lancé depuis 2013. L’objectif est de permettre à tous les français d’avoir accès à un débit internet plus performant sur l’ensemble du territoire national. Pour cela, ce plan s’appuie sur le déploiement de réseaux de fibres optiques jusqu’à l’abonné, également appelé « Fiber to the Home » (FttH).

Chaque année, pas moins de 6 millions de kilomètres de fibre optique sont installés. Et même si le rythme des déploiements ralentit, il y a encore de nombreuses missions à pourvoir dans ce secteur !

En quoi consiste l’activité d’installateur de fibre optique ?

Élément indispensable pour la mise en œuvre de ce plan, l’auto-entrepreneur en fibre optique intervient aussi bien chez les particuliers qu’auprès de professionnels ou d’administrations publiques, afin de préparer, tester et installer le réseau très haut débit.

Voici un aperçu des missions que vous pourrez être amené à réaliser en tant que technicien fibre optique auto-entrepreneur :

  • Déploiement du réseau : tirer des câbles de fibres optiques, raccorder le réseau chez les abonnés, installer des bornes de fibre optique, etc. ;
  • Diagnostics et tests : tests de connexion pour vérifier le débit internet, analyse de compatibilité pour une connexion à la fibre, etc. ;
  • Maintenance : entretien et dépannage des installations et du réseau de fibre optique.

Vous travaillerez principalement en tant que sous-traitant pour des opérateurs télécoms (Orange, SFR, Free, etc.) ou des grandes entreprises de construction (Eiffage, Vinci, etc.), vous assurant une certaine stabilité dans l’activité. La rédaction de compte-rendu d’intervention fera donc aussi partie de vos missions quotidiennes !

Enfin, sachez que les techniques d’intervention sont assez variées. En effet, les câbles de fibre optique peuvent être installés à même le sol, en hauteur, enterrés ou encore directement chez l’abonné.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir technicien fibre optique en micro-entreprise ?

Voici les qualités et compétences que vous devez maîtriser pour réussir en tant qu’auto-entrepreneur fibre optique :

  • Rigueur et méthodologie : pour respecter les cahiers des charges et plans d’installation ;
  • Aisance relationnelle : le contact avec les clients et le travail en équipe sont fréquents dans ce métier ;
  • Bonne condition physique : afin de pouvoir vous adapter aux exigences de ce métier (câbles à tirer, travail en extérieur par tous temps, travail en hauteur, etc.) ;
  • Ingéniosité et adaptabilité : pour gérer les imprévus et les configurations spécifiques ;
  • Maîtrise des outils et des normes de sécurité : surtout si vous travaillez sur le domaine public ou à proximité de réseaux électriques ;
  • Précision et minutie : la fibre optique est assez fragile.

Enfin, en tant qu’auto-entrepreneur, des compétences en gestion de projet et en comptabilité seront très utiles. Heureusement, la micro-entreprise offre une comptabilité simplifiée. Cependant, pour être sûr de bien gérer votre micro-entreprise, être autonome et éviter les erreurs de gestion, formez-vous au préalable.

guide auto-entrepreneur 2022

Formation 100% financée par votre CPF

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet de création d'auto-entreprise en suivant notre formation en ligne élaborée par des experts du statut auto-entrepreneur.

Combien gagne un technicien fibre optique indépendant en auto-entreprise ?

La rémunération d’un technicien fibre optique indépendant varie en fonction de plusieurs facteurs : l’expérience, la localisation, les partenaires, le nombre de clients, les horaires de travail… En moyenne, vous pouvez espérer gagner entre 20 000 et 40 000 euros par an en tant qu’auto-entrepreneur dans la fibre optique.

Quelle est la réglementation applicable à l’auto-entrepreneur fibre optique  ?

Avant de sauter le pas, il est crucial de bien vous renseigner sur les réglementations qui vous seront applicables en tant qu’auto-entrepreneur installateur ou raccordeur de fibre optique. Voici quelques points importants à connaître.

Faut-il un diplôme ou une qualification professionnelle pour devenir technicien fibre optique en micro-entreprise ?

Contrairement aux idées reçues et aux nombreuses informations qui circulent sur internet, le métier de technicien fibre optique n’est pas une activité réglementée. Elle fait partie des activités pouvant être exercées en tant qu’auto-entrepreneur sans diplôme.

Vous pouvez donc devenir technicien fibre optique sans qualification ou diplôme spécifique ! Il faudra toutefois que vos interventions se limitent uniquement à de l’installation de câbles de fibre optique. En effet, dès lors que vous effectuez des installations électriques, une qualification professionnelle dans l’électricité (diplôme ou expérience) sera obligatoire.

Toutefois, un diplôme dans l’électricité ou les systèmes électroniques ou une formation certifiante dans le domaine de la fibre optique reste fortement recommandé, pour garantir la qualité de vos interventions et rassurer vos clients.

ⓘ Bon à savoir :

Avant 2019, l’auto-entrepreneur dans la fibre optique, en tant qu’artisan, devait obligatoirement suivre un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) avant de pouvoir créer sa micro-entreprise. Cependant, ce stage est devenu facultatif depuis l’entrée en vigueur de la Loi PACTE en 2019.

Une habilitation électrique est-elle obligatoire pour l’auto-entrepreneur en fibre optique ?

Seuls les employés sont concernés par l’habilitation électrique. En effet, une habilitation électrique est délivrée par un employeur à un salarié. Vous n’êtes donc pas directement concerné par l’habilitation électrique en tant qu’auto-entrepreneur : vous ne pourrez pas vous « auto-habiliter ».

En revanche, vous devez pouvoir justifier un niveau de connaissance concernant les risques électriques identique à celui des salariés concernés par l’habilitation électrique, conformément à l’article R4535-12 du Code du Travail. En effet, vous effectuerez des travaux d’ordre non électrique à proximité d’installations électriques basse ou haute tension.

Vous devez donc justifier d’un niveau de connaissance équivalent à l’habilitation électrique B0-H0-H0v.

Si vous intervenez en tant que sous-traitant (ce qui sera très certainement votre cas), l’entreprise donneur d’ordre pourra vous demander de justifier de ces connaissances en fournissant une attestation de formation à l’habilitation électrique B0-H0-H0v, ou toute autre formation équivalente.

Un métier réglementé technicien fibre optique

Est-il obligatoire de souscrire à des assurances professionnelles en tant que technicien fibre optique auto-entrepreneur ?

Bien qu’étant considéré comme un artisan du bâtiment, le technicien fibre optique n’a pas l’obligation de souscrire une assurance décennale. En effet, lors de vos interventions, vous n’intervenez pas sur le bâti, et vous ne risquez pas d’affecter la structure du bâtiment.

Cependant, certaines assurances professionnelles restent tout de même vivement recommandées pour l’auto-entrepreneur en fibre optique. C’est notamment le cas de l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). En effet, cette dernière vous couvre dans le cas où vous causez un dommage à un client ou un tiers lors de vos interventions.

Enfin, d’autres assurances peuvent s’avérer utiles. Pour en savoir plus, consultez notre guide des assurances professionnelles et notre article vous expliquant comment bien choisir ses assurances en tant qu’auto-entrepreneur.

comparateur d'assurance rc pro pour auto-entrepreneur

Assurance RC Pro au meilleur prix !

Protégez votre auto-entreprise simplement et au meilleur prix. Comparez les offres et optez pour la meilleure assurance !

Comment devenir technicien fibre optique auto-entrepreneur ?

Avant de pouvoir exercer en tant que technicien fibre optique, il y a encore un obstacle à franchir : la création de votre auto-entreprise.

Qui peut devenir technicien fibre optique sous le statut auto-entrepreneur ?

Pour rappel, sachez que ce métier est accessible à un large éventail de profils que vous soyez diplômé ou non. Voici tout de même les principaux critères à respecter pour pouvoir devenir auto-entrepreneur dans la fibre optique : 

  • ne pas être sous le coup d’une interdiction de créer ou gérer une entreprise sur le territoire français ;
  • être majeur (ou mineur émancipé sous certaines conditions ) ;
  • être de nationalité française (ou d’un pays de l’UE ou avoir un titre de séjour autorisant à travailler en France) ;
  • avoir une adresse de domiciliation en France.

Au vu des nombreux déplacements du technicien fibre optique, le permis de conduire est également nécessaire.

Quelles formalités accomplir pour créer une micro-entreprise dans la fibre optique ?

À compter du 1er janvier 2023, les démarches pour devenir auto-entrepreneur ont été simplifiées. Toutes les formalités sont dorénavant à effectuer sur le site du Guichet Unique de l’INPI.

Vous devrez donc remplir le formulaire de création de votre micro-entreprise de fibre optique en ligne et joindre les pièces justificatives nécessaires : 

  • votre pièce d’identité,
  • votre justificatif de domicile,
  • une déclaration sur l’honneur de non-condamnation
  • votre diplôme ou votre justificatif de qualification si vous prévoyez de toucher aux différentes installations électriques.

Votre dossier sera transmis au Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département par le Guichet Unique. En effet, le technicien fibre optique est considéré comme un artisan auto-entrepreneur.

Bien que les démarches aient été simplifiées, soyez conscient que d’importants choix doivent être faits au moment de votre immatriculation. Alors pour éviter tout stress et toute erreur lors de la création de votre micro-entreprise, il est plus sage de vous faire accompagner et conseiller par des experts !

création auto entreprise

Créez votre Auto-Entreprise facilement

Nos experts vous accompagnent de A à Z dans les démarches de création de votre Auto-Entreprise. Réduisez vos charges et évitez les erreurs en nous confiant vos formalités d'immatriculation ! Plus de 10 000 auto-entrepreneurs nous ont déjà fait confiance.

Les 6 étapes à suivre pour la création de votre auto-entreprise fibre optique

Voici comment devenir technicien fibre optique auto-entrepreneur en 6 étapes clés : 

  1. Vérifiez votre éligibilité aux aides disponibles et faites-en les demandes ;
  2. Remplissez votre dossier de création en ligne ;
  3. Faites votre demande d’ACRE auprès de l’Urssaf (si vous y êtes éligible) pour réduire vos charges sociales en première année d’activité ;
  4. Réceptionnez vos courriers officiel et votre numéro SIRET (attention aux arnaques qui peuvent se cacher parmi les courriers officiels) ;
  5. Souscrivez à une assurance RC Pro et aux autres assurances utiles à votre activité ; 
  6. Créez vos différents espaces professionnels en ligne sur les sites de l’Urssaf et des impôts.

En suivant ces étapes à la lettre, vous pourrez devenir auto-entrepreneur technicien fibre optique ! Si vous décidez d’effectuer seul ces démarches de création, soyez vigilant quant aux choix dans le dossier que vous faites.

Pour échanger sur votre projet, vous pouvez dès à présent réserver un premier entretien téléphonique gratuit avec votre conseiller dédié !

CTA Entretien conseil gratuit

RDV de 10 min avec un expert offert !

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Planifiez un 1er RDV gratuit avec un expert pour faire le point sur votre projet !

Quelles sont les charges du technicien fibre optique auto-entrepreneur ?

Sans mauvais jeu de mot, mieux vaut être au courant des charges à payer lorsque l’on souhaite se lancer en tant que technicien fibre optique en micro-entreprise ! Voici un aperçu des différentes charges de l’auto-entrepreneur en fibre optique.

Les charges sociales de l’auto-entrepreneur fibre optique

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes redevable de cotisations sociales à verser à l’Urssaf afin de contribuer au financement de votre protection sociale (maladie-maternité, invalidité-décès, retraite, etc.). Ces cotisations s’accompagnent de deux autres taxes : la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) et la Taxe pour Frais de Chambre Consulaire (TFCC).

L’ensemble de ces charges sont calculées directement sur le CA encaissé, en appliquant un taux de cotisation en pourcentage de votre CA. Voici les taux applicables en 2023 :

  • Cotisations sociales : 21,2% du CA HT 
  • Contribution à la Formation Professionnelle : 0,3 % du CA HT
  • Taxe pour Frais de Chambre Consulaire : 0,48 % du CA HT

Ces charges sont à payer lors de vos déclarations de CA, mensuelles ou trimestrielles, à l’Urssaf.

ⓘ Bon à savoir :

En l’absence de chiffre d’affaires, il n’y a pas de charges minimales à payer en auto-entreprise ! Si vous n’encaissez aucun CA au cours d’un mois (ou trimestre), vous devez quand même faire une déclaration à 0€ à l’Urssaf, mais vous n’aurez pas de cotisations sociales à payer. Pour faire simple : 0€ de CA = 0€ de charges à payer !

Les charges fiscales du technicien fibre optique

Vous serez aussi redevable de l’impôt sur le revenu (IR) en tant qu’auto-entrepreneur. Par défaut, c’est la méthode d’imposition classique qui s’applique : le prélèvement à la source après avoir calculé le montant d’impôts à payer via la méthode du barème progressif de l’IR.

Avec ce mode d’imposition, votre revenu imposable est calculé forfaitairement en appliquant un abattement de 50% sur votre CA. Autrement dit, les impôts considèrent que seul 50% de votre CA constitue du revenu imposable. Ces 50% sont ajoutés aux autres revenus de votre foyer pour pouvoir calculer le montant d’impôt global à payer en appliquant le barème progressif de l’impôt.

Sous conditions de revenus, vous pouvez aussi décider d’opter pour le Versement Libératoire. Cette option vous permet de payer votre impôt en même temps que vos charges sociales, à l’Urssaf, au taux de 1,7% de votre CA. Elle a l’avantage de simplifier le calcul et le paiement de votre impôt auto-entrepreneur. En revanche, ce choix doit être étudié avec une attention particulière : en effet, un mauvais choix peut augmenter significativement votre imposition !

Enfin, vous serez aussi redevable de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE), qui est une sorte de « taxe foncière » due par les entreprises. Son montant s’élève entre 150 et 700 € par an en moyenne. Toutefois, il est possible que vous puissiez en être exonéré en tant que technicien fibre optique. En effet, les artisans sont éligibles, sous certaines conditions, à une exonération totale et permanente de CFE.

ⓘ Bon à savoir :

Si vous dépassez les plafonds de TVA, fixés à 36 800 € de CA par an en 2023, vous devrez également facturer la TVA à vos clients puis la reverser à l’État. Il est donc très important de bien suivre l’évolution de votre CA pour anticiper le dépassement des seuils de TVA, et de se renseigner en amont sur le fonctionnement de la TVA auto-entrepreneur.

Quelles sont les obligations comptables et déclaratives du technicien fibre optique en auto-entreprise ?

Le principal avantage du statut auto-entrepreneur, c’est la simplification des obligations comptables et des déclarations à effectuer. Voici un aperçu de ce qui vous attend à ce sujet.

Les déclarations à effectuer

En tant qu’auto-entrepreneur dans la fibre optique, vous aurez plusieurs déclarations à effectuer : 

  • Vos déclarations de chiffre d’affaires à l’Urssaf : à faire chaque mois ou chaque trimestre pour payer vos cotisations sociales.
  • Votre déclaration annuelle de revenus : à compléter sur le site des impôts, une fois par an, pour calculer votre montant d’impôt à payer.
  • La déclaration initiale de CFE : à transmettre à votre Service des Impôts des Entreprises (SIE) avant le 31 décembre de l’année de création, pour fournir à l’administration fiscale les éléments nécessaires au calcul du montant de votre CFE.
  • Les déclarations de TVA : à prévoir uniquement si vous dépassez les seuils de franchise en base de TVA.

Selon votre situation, d’autres déclarations devront être effectuées. Par exemple, en cas de cumul de vos indemnités chômage avec votre micro-entreprise, vous devrez vous actualiser tous les mois sur le site de Pôle Emploi.

Conseils pour devenir technicien fibre optique en auto-entreprise

Les obligations comptables

Même si les obligations comptables des auto-entrepreneurs sont allégées, elles ne doivent pas pour autant être prises à la légère. Voici ce que vous devrez faire pour tenir votre comptabilité d’auto-entrepreneur en fibre optique dans les règles de l’art : 

  • Tenir un livre de recettes dans lequel vous renseignez quotidiennement chaque encaissement client ;
  • Émettre des devis et factures conformes pour vos clients en n’oubliant aucune mention obligatoire ;
  • Ouvrir un compte bancaire dédié à votre micro-entreprise si vous dépassez 10 000 € de CA par an pendant 2 années consécutives ;
  • Conserver toutes vos pièces comptables pendant 10 ans : factures clients et fournisseurs, relevés de compte, livres de recettes, justificatifs de déclarations Urssaf, etc.

Bien qu’allégées, ces obligations impliquent quand même un minimum d’organisation et de rigueur pour s’assurer d’être en règle à chaque instant. Pour vous simplifier la tâche, éviter les erreurs et gagner du temps, il est vivement conseillé d’opter pour un logiciel de facturation et comptabilité adapté au régime de la micro-entreprise !

Banner 400x500 logiciel comptabilité auto-entrepreneur

Nos conseils pour réussir en tant que technicien fibre optique indépendant

Continuer à se former pour rester à jour

Le monde de la fibre optique est en constante évolution. Pour rester compétitif, investissez dans des formations continues. Que ce soit pour apprendre les dernières techniques ou pour vous familiariser avec les nouveaux équipements, la formation est la clé de la réussite sur le long terme. D’autant que vous pouvez faire financer ces formations grâce à vos droits à la formation acquis en tant qu’auto-entrepreneur.

Se doter d’un équipement de qualité

Un bon artisan ne blâme jamais ses outils, surtout s’il a investi dans du matériel de qualité. Assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin pour effectuer votre travail efficacement et en toute sécurité. C’est un investissement initial qui vous fera économiser du temps et de l’argent à long terme.

Réseauter activement

Vous pouvez être le meilleur technicien du monde, mais si personne ne le sait, votre entreprise stagnera. Participez à des événements de l’industrie, rejoignez des groupes professionnels et n’hésitez pas à demander des recommandations. Un bon réseau peut faire toute la différence entre une entreprise qui survit et une entreprise prospère.

Gérer efficacement sa comptabilité et ses obligations légales

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes également responsable de la gestion administrative de votre entreprise. Utilisez des logiciels de comptabilité dédiés. Connaître vos obligations fiscales et sociales vous évitera bien des tracas.

FAQ : Devenir technicien de fibre optique auto-entrepreneur, le guide complet

🎓 Peut-on devenir technicien fibre optique sans diplôme ?

Oui, c’est tout à fait possible. Le métier de technicien fibre optique ne requiert pas un diplôme. À l’inverse, il en faudra un si vous travaillez aussi sur des installations électriques.

✅ Quels sont les avantages et inconvénients du statut auto-entrepreneur pour un technicien fibre optique ?

Les avantages majeurs sont que les obligations comptables sont simplifiées, les démarches de création rapides et que les charges sont réduites. En revanche, l’inconvénient principal et la non-déductibilité des charges de votre chiffre d’affaires. Vous paierez vos charges sur la totalité de votre CA HT sans pouvoir déduire les frais liés à votre activité. Vous devrez aussi veiller à respecter le plafond de CA qui s’élève à 77 700 €.

💰 Quelles sont les charges du technicien fibre optique en auto-entreprise ?

Les charges du technicien fibre optique s’élèvent à environ 22 % (cotisation sociale, TFCC, CFP). En plus de cela, veillez à inclure les impôts et autres taxes fiscales.

⚡ En quoi consiste le métier de technicien fibre optique ?

En tant que technicien fibre optique en auto-entreprise, vous serez chargé de déployer, installer et maintenir les réseaux de fibre optique conformément au cahier de charges.

Mon-AutoEntreprise.fr est le partenaire référent des auto-entrepreneurs. Nous simplifions votre quotidien de freelance en décryptant les infos et actualités du régime et en vous accompagnant à chaque étape de votre projet.

Devenez Auto-Entrepreneur en fibre optique facilement

Déjà plus de 10 000 Auto-Entrepreneurs nous ont fait confiance pour leurs démarches de création, pourquoi pas vous ?

Devenir Auto-Entrepreneur

✔ Simple & rapide  ✔ Conseillers disponibles  ✔ Dossier traité en 24h